Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Cherchez la différence (4) | Page d'accueil | Notre tribune dans L'Echo des Vosges du 12 mars »

03/03/2010

Notre tribune dans L'Echo des Vosges du 26 février

Bras d'honneur

Lors du dernier conseil municipal, à l'issue d'un vote, un fidèle supporter socialiste de C. Pierret a fait un bras d'honneur en direction de notre collègue Ramata BA.

A la fin du conseil, elle a demandé des explications à l'auteur de cet acte injurieux.

L'auteur n'a pas nié son geste, mais pour sa défense a indiqué que cela concernait l'ensemble de l'opposition !

Cet incident s'ajoute aux insultes répétées du public vis à vis de l'opposition, insultes qui se renouvellent à chaque conseil sans que le maire ne réagisse, même après la remarque des élus.

Nous appelons Monsieur le Maire à faire respecter l'Article 12 du règlement intérieur : « Le Maire... assure la police de l'assemblée et le bon déroulement des séances. Il réprime les interruptions intempestives, interpellations personnelles et insultes et met fin à tout désordre. »

 

Remercié ?

Toujours, lors de ce conseil municipal, C. Pierret nous a informés que le Directeur des Services Techniques de la ville de Saint-Dié-des-Vosges sera déchargé de ses fonctions le 1er mai 2010.

Nous sommes pour le moins surpris de cette décision concernant l'un des plus hauts responsables de la ville. En fonction depuis de nombreuses années, celui-ci a montré à de nombreuses reprises son attachement au maire, notamment en signant pendant la dernière campagne électorale la « célèbre » lettre aux habitants de Kellermann sur la réduction du coût du chauffage.

Malgré nos questions destinées à éclaircir ce « départ », C. Pierret n'a apporté aucune réponse à ce qui semble être un (sombre) épisode de plus dans les péripéties de la vie municipale Déodatienne.


Serge VINCENT, Francine WALTER, Jean-Louis BOURDON et Ramata BA.