Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Notre tribune dans L'Echo des Vosges du 23 avril | Page d'accueil | Arrêtez de réviser l’histoire ! »

30/04/2010

Notre tribune dans le mensuel municipal (mai 2010)

Impôts : record battu !

Dans cette période de crise, la forte hausse des impôts locaux est d'autant plus insupportable qu'elle touche surtout les familles à travers les taxes foncières et d'habitation.

L'envolée considérable de la taxe d'habitation (+18,13%) est un choix délibéré de C. Pierret d'aggraver la pression fiscale sur tous les foyers déodatiens.

Par contre lui et nombre de ses adjoints, n'habitant pas St-Dié, sont épargnés !

Loin de servir l'intérêt général, cette hausse permet notamment d'accorder une indemnité à chacun des 27 élus de la majorité, de maintenir un service communication pléthorique (1 million d'euros) et de financer des projets démesurés.

Ces décisions injustes sont aux antipodes de notre projet : réduire les impôts pour maintenir le pouvoir d'achat des Déodatiens et l'attractivité de notre ville.


S. VINCENT, F. WALTER, J.-L. BOURDON, R. BA