Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Notre tribune dans le mensuel municipal (avril 2011) | Page d'accueil | Tribune du groupe Union Pour Saint-Dié (UPS) dans L'Echo des Vosges du 01/04/11 »

02/04/2011

Communiqué du président de l'association Union Pour Saint-Dié

Elections cantonales : Coup de semonce pour C. Pierret

 

Tous les observateurs politiques sont unanimes pour reconnaître que le Parti socialiste est le grand gagnant des élections cantonales.

Malgré cette vague rose, le tandem Pierret/Leroy est largement battu par R. Bedel et réalise  le plus mauvais score (40%) des candidats socialistes vosgiens.

Dans le canton de Saint-Dié-Est, un grand nombre de Déodatiens ont exprimé leur mécontentement en refusant  de voter ou en votant blanc (ou nul).

A Saint-Dié, R. Bedel reconnaissait qu’il avait d’habitude « un retard de 700 voix ». Cet écart s’est considérablement réduit puisque le tandem Pierret/Leroy n’a plus que 108 voix d’avance sur le candidat de la majorité départementale.

Il est loin le temps où le candidat socialiste, malgré une triangulaire au 2ème tour, obtenait plus de 1900 voix dans notre ville (seulement 1293 pour Pierret/Leroy ce dimanche).

Cette élection est un échec personnel pour C. Pierret et une sanction de la politique antisociale qu’il conduit dans notre ville.

Les résultats de ce scrutin nous confortent dans notre volonté de rassembler tous les Déodatiens et notamment toutes les femmes et tous les hommes de progrès qui ne se reconnaissent plus dans les choix politiques de C. Pierret (démocratie, éducation, services publics, impôts…).

 

Michel CACCLIN, Président d’Union Pour Saint-Dié (U.P.S)

01:31 Publié dans Nos engagements, nos propositions | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook