Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Ne tombez pas dans le panneau ! (suite et fin) | Page d'accueil | Vente du patrimoine communal déodatien »

21/05/2011

Communiqué du président de l'association Union Pour Saint-Dié

Qui « tripatouille » ?

Dans le dernier numéro de Notre Saint-Dié des Vosges, les élus Pierretistes nous accusent de « tripatouiller », de « bricoler » et de « déformer » les chiffres. D’après eux « nul ne peut contester la gestion rigoureuse des deniers publics conduite par notre Municipalité ».

Pourtant dans ce même magazine, nous pouvons lire une suite incohérente de chiffrages concernant les travaux dans les écoles de Foucharupt :

Page 6 : « Le bâtiment actuel de l’école Darmois sera rénové […] pour un coût estimé à environ 2 millions d’euros ».

Page 7 : « Parmi les principaux investissements, notons les écoles (Georges-Darmois, Jacques-Prévert, Claire-Goll pour 1,7 millions d’euros) ».

Page 20 : « Ainsi, la construction d’un bâtiment basse consommation pour un montant de 1,5 millions facilitera le transfert de l’école Clémencet à l’école Georges-Darmois… ».

Devant des travaux dont les coûts changent à chaque page, qui « tripatouille, bricole, déforme et habille les chiffres » si ce n’est les élus Pierretistes qui estiment pourtant mener une « gestion rigoureuse » ?

Eux qui accusent un élu du groupe UPS de ne pas être expert en comptabilité auraient bien besoin d’un bon « avocat d’affaires » pour défendre leur crédibilité !

 

Michel Cacclin, Président de l’association Union pour Saint-Dié (UPS).

11:37 Publié dans Finances, impôts, patrimoine municipal | Lien permanent | Commentaires (0) | | |  Facebook