Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Tribune du groupe Union Pour Saint-Dié (UPS) dans L'Echo des Vosges du 20/05/11 | Page d'accueil | Tribune du groupe Union Pour Saint-Dié (UPS) dans L'Echo des Vosges du 27/05/11 »

31/05/2011

Notre tribune dans le mensuel municipal (juin 2011)

Pour une « Grande Déodatie »

Le premier projet départemental intègre notre ville dans une intercommunalité a minima.

C’est l’une des conséquences de la politique de C. Pierret, dont le jeu « perso » et la gestion municipale inquiètent les élus des villages voisins.

Face à une communauté d’agglomération spinalienne de 39 communes pour une population de 80 000 habitants, futur point d’ancrage à la partie sud du sillon lorrain (Thionville-Metz-Nancy-Epinal), Saint-Dié se retrouve isolée dans une structure inadaptée.

Cet avant-projet n’est pas à la hauteur des défis que nous devons relever.

Nous rappelons notre proposition : une «Grande Déodatie» de 64 communes (avec plus de 76 000 habitants), capable de se structurer juridiquement et d’offrir aux Déodatiens des services de haut niveau dans les domaines scolaire, universitaire, médical, culturel, sportif, économique et touristique.

Communauté d'Agglomération de la Grande Déodatie.jpg

Les élus du groupe UPS.

15:34 Publié dans Intercommunalité : pour une communauté d'agglo' | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grande déodatie | | |  Facebook