Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Tribune du groupe Union Pour Saint-Dié (UPS) dans L'Echo des Vosges du 03/02/12 | Page d'accueil | Une stratégie touristique cohérente ? »

15/02/2012

Droit de réponse (paru dans L'Echo des Vosges du 10/02/12)

Dans leur tribune du 03/02, les élus pierretistes se permettent de m’attribuer une mauvaise note de « calcul mathématique » pour avoir soutenu qu’il est possible, notamment par des économies de fonctionnement, de réduire les lourds impôts payés par les Déodatiens.

Depuis quand les mauvais élèves (ceux-là même qui se sont fait taper sur les doigts par la Chambre régionale des comptes) s’érigent-ils en professeurs ? Ceux qui lèvent la main pour augmenter des taux d’imposition qui ne les concernent souvent pas (nombre d’entre eux n’habitant pas Saint-Dié) sont-ils bien placés pour parler de « malhonnêteté intellectuelle » ?

Quant aux associations, il n’a jamais été question de leur faire payer la mauvaise gestion pierretiste. Au contraire, UPS soutient le monde associatif et nous n’oserions jamais, que ce soit dans la presse ou, pire, dans un magazine municipal publié aux frais du contribuable, mettre à l’index un bénévole ou tout autre citoyen qui aurait le « tort » d’exprimer ses doléances !

En attendant, les champions en calcul (politicien) devraient plutôt se pencher sur le dossier de la future piscine afin de découvrir la dépense exorbitante qu’ils ont votée sans se poser de question.

N’en déplaise à la « com’ municipale », nous pouvons faire baisser l’impôt à Saint-Dié. La suppression de certaines dépenses superflues et démesurées serait une première mesure.

« Dépenser mieux pour baisser les impôts », c’est notre engagement envers les Déodatiens.

Michel CACCLIN, président de l’association Union Pour Saint-Dié (UPS)

13:46 Publié dans Nos engagements, nos propositions | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : impôts, réduire les impôts, crc | | |  Facebook

Commentaires

Je ne suis pas pierretiste, mais je ne comprends pas comment vous pouvez faire baisser les impôts de façon significative.

En effet, le budget de la mairie est tellement important que les économies que vous proposez sur la communication ne permettront qu'une réduction infime. Comme je voudrais bien vous croire, vous devriez nous faire part de vos calculs sur ce blog : quelles économies, pour quels postes, et quel pourcentage cela représenterait rapporté au budget global de la ville.

Écrit par : Paul | 16/02/2012

Le budget global de notre ville dépasse les 52 millions d'euros. Il suffit d'économiser seulement 1,50% de ce montant pour pouvoir baisser la taxe d'habitation de 10%. La piscine Aquanova America va nous coûter 75 millions sur les 25 ans du contrat de PPP. Vous ne pensez pas qu'une partie de cette somme pouvait être consacrée à réduire la pression fiscale devenue insupportable ?
Ces 2 exemples prouvent qu'il est possible de diminuer les impôts locaux. C'est l'une de nos priorités.
Dans les mois à venir, nous expliquerons aux Déodatiens notre projet pour sortir notre ville d'une situation financière très inquiétante.

Écrit par : Serge Vincent | 16/02/2012

Je ne demande qu'à vous croire. Cependant, 1,5 % d'économie représentent tout de même 780 000 € ! Très concrêtement, on se demande où vous pourrez dégager une telle somme. Les indemnités des adjoints et le budget communication font moins que ça et sont nécessaires. Et puis les recettes de la ville vont baisser.

Comme vous, je ne saisis pas l'intérêt de créer Aquanova dans les conditions financières actuelles. Ca me semble insensé, sauf sur un plan électoral, et encore...

Mais en 2014, le PPP réduira encore vos possibilités de procéder à des baisses d'impôts !

Enfin, pour un propriétaire, la taxe d'habitation ne représente que la moitié environ des impôts locaux. Par conséquent, cette économie de 780 000 € n'offrirait une économie que de 5%.

Écrit par : Paul | 16/02/2012