Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Prochain conseil municipal de Saint-Dié | Page d'accueil | Tribune du groupe Union Pour Saint-Dié (UPS) dans L'Echo des Vosges du 24/02/12 »

29/02/2012

Notre tribune dans le mensuel municipal (mars 2012)

Pour un débat digne et démocratique

Dans leur précédente tribune, M. Pierret et ses colistiers ont attaqué un citoyen déodatien, responsable d’une association, qui a eu le «tort» d’avancer des propositions pour réduire les impôts de notre ville. Il est choquant que des élus utilisent un support municipal financé par le contribuable pour insulter un de nos concitoyens et dénaturer ses propos.

Pour notre part, nous estimons que cette page ne doit pas être le lieu d’attaques personnelles ou d’entreprises de dénigrement. Au contraire, elle devrait permettre un débat constructif et digne. Telle est notre conception d’une expression démocratique responsable, à l’opposé des libelles haineux qui trahissent le manque de sérénité de leurs auteurs.

De plus, nous pensons que tous les élus, de la majorité comme des oppositions, doivent être également respectés.

Ils doivent notamment être conviés sans discrimination aux temps forts républicains de la vie de notre cité, tels que les Trophées des Sports, le goûter des personnes âgées, l’accueil des nouveaux habitants ou encore les voeux au personnel communal.

L’ouverture aux autres et le pluralisme sont pour nous des valeurs fondamentales, nous qui fédérons des femmes et des hommes de différentes sensibilités, à l’image de la diversité qui enrichit notre ville. L’écoute, la tolérance et l’humanisme guident au quotidien notre action municipale au service de l’intérêt général.

Nous proposons une réelle alternance, fondée sur une conception profondément différente de la vie municipale actuelle. Plutôt que dénigrer ou mentir, nous voulons entreprendre et construire.

Ainsi, malgré l’obstination de certains à vouloir abaisser le débat, nous continuerons à avancer fortement et tranquillement nos propositions pour améliorer l’avenir des Déodatiens.

Ramata BA, Catherine SAINT-DIZIER, Francine WALTER, Jean-Louis BOURDON, Sébastien ROCHOTTE et Serge VINCENT.

15:56 Publié dans Défense de la démocratie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : notre saint-dié-des-vosges | | |  Facebook