Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Amnésie sélective (et collective) ? | Page d'accueil | "Big Spender is watching you" ... »

04/03/2012

Document : la motion contre la supression de postes dans l'Education Nationale et l'amendement proposé par les élus UPS

A la fin du conseil municipal, une proposition de motion contre la suppression de postes dans l'Education Nationale a été rapportée par l'adjoint à l'Enseignement supérieur.

L'Ecole est pour nous une priorité : nous avons donc voté en faveur de cette motion, bien que celle-ci eût mérité d'être rédigée et relue avec plus de soin (exemple : "coquilles" sur les dates).

Outre la correction de ces détails formels, nous avons soumis à l'ensemble des membres du conseil un projet d'amendement selon lequel la municipalité aurait montré l'exemple en s'engageant à ne plus fermer ou fusionner d'école à Saint-Dié-des-Vosges. En effet, contrairement à ce qu'a affirmé l'adjoint à l'Education, de nouvelles fermetures ou fusions d'établissements ne feraient que faciliter les suppressions de postes.

Christian Pierret et ses colistiers ont rejeté cet amendement : la municipalité Pierret n'a donc pas renoncé à fermer des écoles. Ses déclarations en faveur de l'éducation et de la formation ne sont - hélas - pas sincères.

Pour notre part, nous restons opposés à toutes les mesures - nationales comme locales - qui pourraient s'avérer nuisibles à la formation (et donc à l'avenir) des enfants déodatiens.

Ci-dessous, la motion et notre amendement (surligné en jaune). Cliquez sur l'image pour l'agrandir, ou téléchargez la version pdf :

Motion du 2 mars 2012 (amendements proposés, en jaune).jpg

18:38 Publié dans Conseil municipal, Ecole | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : école, éducation | | |  Facebook