Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Humour : le clin d'oeil de Gehu | Page d'accueil | Notre tribune dans le mensuel municipal (novembre 2012) »

26/10/2012

Tribune du groupe Union Pour Saint-Dié (UPS) dans L'Echo des Vosges du 19 octobre (2/2)

Une ville ouverte aux projets des jeunes

A une époque où la jeunesse est souvent stigmatisée, notre projet politique manifeste, au contraire, confiance et respect à son égard. Loin de les réduire au rôle de « consommateurs » ou d'acteurs de second rang, nous voulons prendre en compte leurs aspirations afin de favoriser leur expression et leur influence dans la cité.

A cette fin, nous proposons de leur confier un lieu, une instance représentative et de nouveaux moyens d’expression.

Un lieu : le Forum, dans un esprit d’interactivité, serait un espace d’informations (sur les activités périscolaires, sportives et culturelles – en partenariat avec les associations - sur les jobs d’été …) mais aussi d’écoute, pour tenir compte des attentes et des idées des jeunes. On pourrait également y prendre sa carte « Déo-Jeunes » offrant des réductions sur des services et achats auprès des commerçants partenaires (cours de conduite, livres scolaires, entrées aux spectacles …).

Une instance : l’Office Déodatien de la Jeunesse (ODJ), lieu d'apprentissage de la vie démocratique, s’ouvrirait aux adolescents et aux jeunes adultes. Cette structure, complémentaire du Conseil municipal des jeunes, leur donnerait la capacité de peser sur les décisions prises par les élus.

De nouveaux moyens d’expression : un journal pour les jeunes, rédigé par l’équipe de l’ODJ, serait inséré trois fois par an dans le magazine municipal, tandis qu’un site Internet interactif, prolongement électronique du Forum, serait accessible via le site de la ville et les réseaux sociaux.

Les élus du groupe UPS