Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Revue de Presse : Vosges Matin du 24/01/13 | Page d'accueil | Conférence-débat jeudi 31 janvier à 20h »

29/01/2013

Notre tribune dans le mensuel municipal (février 2013)

Un candidat en campagne, mais aux frais de qui ?

Nous avons toujours été choqués par le coût indécent, notamment en période de crise, de la communication municipale qui s’élève à plus de 3 millions d’euros pour les quatre dernières années.

Sous couvert de l’intention louable d’informer les Déodatiens, ce bulletin municipal est devenu, au fil du temps, un véritable outil de propagande. Ainsi l’édition précédente consacrait plusieurs pages à une interview du maire sortant destinée à faire sa promotion. De même, dans les onze bulletins mensuels de 2012,  les lecteurs pouvaient trouver plus de 110 photos où figuraient C. Pierret ou l’un de ses colistiers … mais aucune avec un élu de l’opposition. Sa phobie du pluralisme est telle qu’il pourrait rebaptiser cette revue « Mon Saint-Dié-des-Vosges ».

Le maire sortant se réserve donc une capacité de publicité (3 millions en quatre ans) financée par le contribuable. Ainsi, depuis plusieurs semaines, il monopolise tous les médias municipaux pour claironner sa candidature aux prochaines élections.

Il en est de même pour les manifestations républicaines de début d’année, comme le goûter des aînés ou les vœux au personnel communal, dont les élus de l’opposition sont systématiquement exclus.

Cette omniprésence de la communication pierretiste, cette autocélébration permanente et ce sectarisme sont choquants. Le candidat Pierret ne lésine pas sur les moyens pour marteler promesses et effets d’annonce, en traitant le citoyen comme un enfant auquel il voudrait faire croire que sa politique est « remarquable » à tous points de vue.

Mais nous faisons confiance aux Déodatiens : ils ne sont pas dupes de la supercherie.

Ramata BA, Catherine SAINT-DIZIER, Francine WALTER, Jean-Louis BOURDON, Sébastien ROCHOTTE et Serge VINCENT

00:33 Publié dans Défense de la démocratie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : notre saint-dié-des-vosges | | |  Facebook