Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Revue de Presse : L'Echo des Vosges du 7 février | Page d'accueil | Serge Vincent (Union Pour Saint-Dié) sur Cocktail FM samedi 16/02 à 9h40 »

14/02/2013

Tribune du groupe Union Pour Saint-Dié (UPS) dans L'Echo des Vosges du 7 février

Déodatiens, prenez la parole, prenez le pouvoir !

Suite à la diffusion de notre dernier bulletin d’information citoyenne, Déo et débats, plus d’une centaine de Déodatiens ont répondu à notre invitation à la conférence-débat du 31 janvier.

Cette soirée, très chaleureuse et vivante, nous a permis d’apporter des éléments de réponse concrets à vos principales préoccupations, de faire le point avec vous sur la situation réelle des finances et de la fiscalité dans notre cité, et, surtout, d’écouter vos remarques, votre ressenti et vos idées.

Nous vous remercions pour ces échanges : ils sont essentiels à notre démarche, qui se fonde sur la participation directe des citoyens – quels que soient leur origine, rang social et convictions politiques - à la construction d’un projet fédérateur capable de redresser notre ville.

Nous vous remercions également pour avoir pris part à une autre expérience démocratique inédite que nous venons d’initier : la consultation par enquête d’opinion. Ce « sondage » fera partie de tous les éléments (rencontres directes avec les habitants, consultations thématiques, futures réunions publiques dans les quartiers) dont nous tiendrons compte lors de l’élaboration du projet que nous vous présenterons en 2014.

Ce projet, pour être crédible et recevable, doit être le vôtre. Le temps des politiques paternalistes et unilatérales est révolu : plus personne ne fait confiance en ces « hommes providentiels » qui prétendent décider seuls de l’avenir de leurs administrés, au mépris de l’avis et de l’expérience quotidienne de ces derniers.

Notre ambition n’est pas de remplacer un homme, un parti ou un clan par une autre coalition d’intérêts particuliers : nous voulons rendre le pouvoir aux citoyens déodatiens, qui disposeront de lieux de concertation civique et d’expression démocratique (les conseils de quartier, la séance spéciale du conseil municipal dédiée aux questions des habitants) et qui pourront compter sur des élus conscients de leurs responsabilités.

Un mandat ne saurait être un chèque en blanc : quand nous serons confrontés à une prise de décision engageant l’avenir mais apparue après l’échéance de 2014, nous organiserons une consultation citoyenne afin d’agir conformément à l’intérêt général.

Dès aujourd’hui, nous vous rendons la parole : demain, nous vous rendrons enfin le pouvoir.

Les élus du groupe UPS

 

conférence-débat,démocratie participative,démocratie,sondage,référendum