Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Présentation de la liste d'Union Pour Saint-Dié le 17 février | Page d'accueil | Invitation à la présentation de notre liste le 17 février »

07/02/2014

L’intercommunalité doit être une chance pour Saint-Dié (tribune des élus du groupe Union Pour Saint-Dié dans le mensuel municipal de février 2014)

NSDDV 02 14.jpg

(Transcription ci-dessous)

L’intercommunalité doit être une chance pour Saint-Dié

Après son installation le 19 décembre, le conseil communautaire de la CCVHM (Communauté de Communes des Vallées de la Haute Meurthe) s’est réuni pour la première fois le 13 janvier sous la présidence de Lovely Chrétien, dont nous saluons l’élection et la volonté de consensus.

Serge Vincent est intervenu à plusieurs reprises, notamment pour apporter à l’assemblée des précisions sur le principe des différents budgets. Signe fort de l’intérêt de longue date que nous portons à l’intercommunalité, les élus et les sympathisants de notre groupe présents dans la salle représentaient les 4/5 du public.

L’ordre du jour concernait le fonctionnement de la nouvelle structure ainsi que les transferts de personnel et, surtout, de compétences dont elle va bénéficier. En effet, outre certaines taxes comme celle sur l’enlèvement des ordures ménagères, un nombre important de services et d’outils économiques sera mis en commun.

Nous ferons en sorte, avec les élus des autres communes, que cette communauté permette une véritable mutualisation des moyens et soit ainsi porteuse d’économies pour le développement de notre territoire.

Nous devrons également garantir aux Déodatiens et à nos partenaires, quelquefois inquiets, que ces changements constituent une chance, à condition de les réaliser dans un esprit de saine gestion et de concertation (notamment avec les citoyens).

Nous veillerons enfin à donner à cette première étape un rôle essentiel dans la création d’une communauté d’agglomération de la Grande Déodatie. Cette structure ambitieuse, que nous avons été les premiers à proposer en 2011 et dont le Préfet a programmé la création pour 2015, sera le moteur du « réveil » de notre territoire.

Ramata BA, Catherine SAINT-DIZIER, Francine WALTER, Jean-Louis BOURDON, Sébastien ROCHOTTE et Serge VINCENT

Commentaires

que du baratin tous des menteur vous vener nous voir juste pour avoir la place nous on et quartier kellerman.24 sur24.on et deja des grand frere et nos vote seront determinant.a 40 ans pas de travail .230 eu pour trois moi.voila coment on vie dans cet ville de merde .les gens nous conais depuis bien des annee au quartier .et il sont tres loin d etre des con .alors pour l instant on sais pas trop qui voter . mais de tout facon pour nous ca changera rien alor.on vote pour persone.et meme on incite les gens a pas voter et ca marche tres bien .trop pris pour des con .la place et bonne et le salaire aussi .le bureau le pouvoir quoi. alors donne moi une bonne raison pour que moi et les amis les parent les frere les soeur voton pour toi

Écrit par : xavier greffin | 19/02/2014

Bonjour M. Greffin,

En tant que Déodatiens, nous comprenons votre réaction à l'encontre des hommes politiques qui oublient trop souvent leurs promesses une fois les élections terminées.

Pour ce qui est de votre quartier, nous y sommes présents depuis des années, nous sommes sensibles à ses attentes et plusieurs de ses habitants font partie de notre liste, car notre équipe représente tous les quartiers de la ville.
Si nous nous présentons à cette élection, c'est pour pouvoir améliorer la vie des Déodatiens, pas pour la "place" (nous avons d'ailleurs décidé de diminuer de 30% les indemnités des élus, de ne plus avoir de véhicule de fonction du maire, de frais de bouche ...etc).

La grande attente, c'est effectivement l'emploi : c'est pourquoi, nous en avons fait une de nos 3 grandes priorités (au verso de notre document de présentation de la liste) avec 10 mesures concrètes pour lutter contre le chômage à l'échelle de notre ville.

Si vous souhaitez rencontrer Serge Vincent et nous poser vos questions avant notre (3e) réunion publique à KAFE le 19 mars, n'hésitez pas à nous passer un coup de fil pour convenir d'un RDV.

Bonne journée et à bientôt

Écrit par : Joseph (UPS) | 21/02/2014