Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Union Pour Saint-Dié avait-elle raison ? (Synthèse du rapport de la CRC) | Page d'accueil | Revue de Presse (conseil municipal du 29/08/14) »

01/09/2014

UPS au cœur de deux émissions télévisées sur le prix de l’eau... Tribune des élus d'Union Pour Saint-Dié (septembre 2014)

union pour saint-dié,ups

UPS au cœur de deux émissions télévisées sur le prix de l’eau

Depuis plusieurs années, Union Pour Saint-Dié (UPS) n’a cessé de dénoncer le prix de l’eau dans notre ville, anormalement élevé en raison du contrat signé avec la Lyonnaise des Eaux (filiale de GDF-Suez).

Après avoir organisé plusieurs conférences-débats animées par des spécialistes, le groupe UPS est désormais reconnu comme le défenseur des usagers de l’eau. C’est à ce titre que deux chaînes de télévision nationales nous ont sollicités pour les aider dans leur enquête sur les raisons qui font de notre eau l’une des plus chères de France. Ainsi deux émissions seront diffusées dans les prochaines semaines : « Pièces à conviction » sur France 3 et « On n’est plus des pigeons » sur France 4.

Lors des différentes interviews, nous avons rappelé que le niveau de vie des Déodatiens doit passer avant les profits de multinationales comme GDF-Suez (déjà délégataire du ramassage des ordures et, depuis quelques semaines, de l’éclairage public de Saint-Dié).

Si la nouvelle majorité partage ce sens des priorités, la facture d’eau devra fortement baisser dans les prochains mois afin de s’aligner sur la moyenne nationale. En effet, le contrat pouvant cesser sans pénalité dès février 2015, le maire a l’opportunité d’opter pour un service en régie municipale ou signer un nouveau contrat financièrement plus intéressant et plus juste pour les Déodatiens.

Ce combat a été au centre de nos priorités. Il le reste.

 

Tourisme

Depuis trois ans, nous déplorons l’absence d’un terrain de camping et d’une aire d’accueil pour camping-cars. Ces équipements sont indispensables au développement touristique de notre ville. Malgré une météo peu clémente, les campings de la région ont été très sollicités, ce qui confirme l’intérêt stratégique de ce type d’hébergement populaire. Ce dossier important devra bénéficier de l’implication de tous les élus de la nouvelle communauté de communes.

Nous y veillerons.

 

Stationnement

Notre ville pourrait se montrer plus accueillante à l’égard des Déodatiens et des touristes qui souhaitent stationner en centre-ville.

En effet, la demi-mesure, limitée à la seule période estivale, consistant à rendre gratuit le stationnement le samedi de 15h à 19h mais laissant payant le créneau de 14h à 15h, est une cause d’incompréhension et de mécontentement.

Afin d’aider les commerçants de notre ville, d’encourager le tourisme et de faciliter la vie quotidienne des Déodatiens, nous proposons donc d’instaurer la gratuité sur tous les samedis après-midi de l’année.

Nous espérons que cette mesure de bon sens sera appliquée comme a été reprise notre proposition d’informer, par une vignette, les automobilistes verbalisés pour une infraction au stationnement. [NDLR : Texte écrit le 18 août, la date limite d'envoi étant le 20]

 

Serge VINCENT, Christine URBES, Jean-Louis BOURDON, Nadia ZMIRLI, Michel CACCLIN, Ramata BA et Orhan TURAN