Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Compte-rendu du conseil municipal du 19/04/16 (IV) | Page d'accueil | Info + numéro 11 et tribune municipale du mois de juin »

04/06/2016

Conseil municipal du 20/05/16 (I)

Réhabilitation du site de l’ancienne piscine et de ses abords – Demande de subvention auprès de l’État au titre du soutien à l’investissement public local

 

Il s’agit du dossier concernant :

- l’aménagement d’un parc sur le site de l’ancienne piscine,

- le remplacement de la « patte d’oie » de la Place du 8 Mai par un rond point,

- la création d’un parvis devant le bâtiment dit « Foyer Saint-Martin »,

- la création d’une passerelle enjambant la Meurthe au niveau du parc Mansuy.

 

Le coût global de ces travaux s’élèverait à 1 680 000 € TTC !

 

A ce jour nous n’avons jamais eu le moindre plan de ce projet.

 

Nous rappelons nos propositions d’aménager, sur l’emplacement de l’ancienne piscine, un espace vert pour les familles. Sous réserve de faisabilité financière et technique, ce nouveau parc pourrait être en partie abrité en y installant la grande marquise de la Place du Marché.

 

Pour la Place du 8 Mai, nous avons toujours souhaité le maintien de l’actuel aménagement sous forme de « patte d’oie » puisqu’il satisfait les usagers. La création d’un rond-point n’apporterait ni fluidité ni sécurité supplémentaire mais engendrerait une dépense inutile.  

place du 8 mai,place de la cathédrale,salles saint-martin,lycée beaumont

Au sujet du Foyer Saint-Martin, nous avons voté contre son acquisition, estimant que ces locaux sont trop petits et inadaptés pour remplacer ceux de Copernic. Dans cette logique, nous nous opposons à l’aménagement de son parvis, tout aussi superflu que la voie piétonne du Cirtes.

 

Par ailleurs, la construction d’une passerelle enjambant la Meurthe ne se justifie nullement, étant donné la proximité de deux ponts, dont l’un est situé à moins de cent mètres. Compte tenu de la situation financière de notre ville, ce projet est loin d’être une priorité.

 

Nous avons rappelé que d’autres investissements seraient bien plus utiles aux Déodatiens, et notamment :

- la remise en état de la voirie,

- la réfection de la passerelle enjambant les voies ferrées, actuellement fermée faute de moyens financiers,

- les travaux d’accessibilité pour les personnes handicapées dans les lieux publics,

- un rond-point place de la Cathédrale.

 

Si le maire s’obstine à vouloir une nouvelle passerelle au-dessus de la Meurthe, nous lui proposons que sa fabrication soit réalisée dans notre ville, en faisant appel au lycée Georges-Baumont. Cet établissement a déjà construit celle de la Vanne de Pierre.

Nous avons bon espoir que le maire se range aux arguments d’Union Pour Saint-Dié, et renonce notamment à la construction d’un rond-point Place du 8 Mai.

 

Abstention du groupe UPS

(Suite du compte-rendu de nos interventions au conseil municipal dans les prochains jours...)