Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2013

Notre action au service des Déodatiens (tribune des élus du groupe Union Pour Saint-Dié dans le mensuel municipal de décembre 2013)

notre saint-dié-des-vosges,tribune,rapport,code,intercommunalité,communauté d'agglomération,grande déodatie,bâtiment alsace,pré fleuri,bus,union pour saint-dié

Notre action au service des Déodatiens

Le mois dernier, nous avons évoqué les 107 280 euros versés par la ville, pour la seule année 2012, à une société bordelaise de « conseil en développement économique ». A force de persévérance, nous avons enfin obtenu la communication du rapport de cette agence. A défaut d’apporter des remèdes miracles au fléau du chômage en Déodatie, ce coûteux document confirme (malgré lui) ce que nous avons toujours pensé et dit : on peut faire des économies rien qu’en écoutant les Déodatiens et leurs représentants.

Un exemple : l’intercommunalité.

En page 143 de ce rapport, l’agence assimile le tardif projet « a minima » de la majorité sortante à un « minimum » auquel « il ne faudrait pas s’arrêter » et prône une « deuxième étape : une communauté d’agglomération fondée sur l’axe de développement de la Meurthe. L’objectif est d’atteindre le seuil de 50 000 habitants, par un élargissement à des intercommunalités existantes dans l’intégralité de leur périmètre actuel. Cette hypothèse reprend une proposition émise par M. Vincent ».

En acceptant de prendre en compte ce que nous proposons depuis 2011, la majorité sortante aurait ainsi évité de faire perdre du temps et de l’argent aux habitants de la Déodatie.

Nous avons en effet pour objectif de défendre les intérêts de nos concitoyens et d’améliorer leurs conditions de vie, aussi bien dans la future Grande Déodatie que dans le cadre quotidien de leur quartier. Nous avons ainsi obtenu le rétablissement de l’arrêt de bus du bâtiment Alsace et nous poursuivrons nos démarches en faveur de celui du Pré Fleuri.

Ce ne sont là que quelques exemples de toutes les propositions et actions constructives motivées par notre volonté, plus forte que jamais, de mettre notre expérience et notre travail d’élus de terrain au service des Déodatiens.

Ramata BA, Catherine SAINT-DIZIER, Francine WALTER, Jean-Louis BOURDON, Sébastien ROCHOTTE et Serge VINCENT

22/10/2013

Revue de Presse : article sur saintdieinfo.fr le 21/10/13

résidence alsace,kellermann,bâtiment alsace,déobus,bus,transports,pré fleuri

(Cliquez sur l'image ci-dessus pour accéder à l'article sur le site saintdieinfo.fr)

Pour retrouver nos informations et nos propositions sur le service de bus à Saint-Dié, cliquez ICI.

25/09/2013

Revue de Presse : L'Echo des Vosges du 19/09

Echo des Vosges 19 09 - Photo 2.jpg

Echo des Vosges 19 09 - Article.jpg

bus

bus

(Cliquez sur les deux images ci-dessus pour agrandir l'article)

23:47 Publié dans Transports, circulation, stationnement, UPS : Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bus | | |  Facebook

17/09/2013

Revue de Presse : Vosges Matin du 15/09/13

VM 15 09 13.jpg

(Cliquez sur l'image ci-dessus pour agrandir l'article)

Revue de Presse : article sur saintdieinfo.fr le 15/09/13

capture stdieinfo 15 09.jpg

(Cliquez sur l'image ci-dessus pour accéder à l'article sur le site saintdieinfo.fr)

15/09/2013

Bus : Union Pour Saint-Dié informe et propose

Bus_Saint_Dié_2.JPG


Usagers du bus,

 

Depuis le 2 septembre, le prix du ticket à l’unité a encore augmenté.

(Voir, à ce sujet, la tribune vidéo des élus d'Union Pour Saint-Dié du 29 juin dernier)

Prix du ticket de bus - 2009-2013.jpg


Nous proposons de favoriser l’utilisation du transport urbain par :

* la diminution du prix des tickets, notamment de celui à l’unité ;

* une durée de validité d’une heure avec possibilité d’effectuer un aller-retour ;

* des carnets de 10 tickets non nominatifs et à tarif réduit pour tous les usagers ;

* la simplification des démarches pour obtenir les carnets ou les pass (actuellement, plusieurs déplacements sont nécessaires, en particulier à l’agence de Déobus qui, bizarrement, n’est pas desservie par une ligne de bus) ;

* l’amélioration des circuits, en tenant compte des besoins des usagers, et notamment des personnes à mobilité réduite.

 

Serge Vincent et l’équipe d’Union Pour Saint-Dié


[Illustrations : Tael pour Commons, PD-self, 2010 ; Union Pour Saint-Dié]


______________________________________________________


Téléchargez notre tract en cliquant sur l'image ci-dessous.

 

couv tract bus.jpg

18/05/2013

Revue de Presse : Vosges Matin du 13/05/13

rue Thiers,centre-ville,piétons,commerçants

(Cliquez sur l'image pour agrandir l'article)

rue thiers,centre-ville,piétons,commerçants,place du marché

14/12/2012

Tribune du groupe Union Pour Saint-Dié (UPS) dans L'Echo des Vosges du 6 décembre

Aménagement urbain

Le cadre de vie doit jouer un rôle majeur dans le bien-être des Déodatiens. Il s’agit aussi de mettre notre ville en valeur, et de contribuer ainsi à son attractivité auprès des habitants, des entreprises et des touristes. Un aménagement urbain repensé valorisera notre patrimoine, prendra en compte notre tradition locale et mettra en valeur nos trois piliers historiques et paysagers que sont l’eau, la forêt et le grès vosgien.

Pour cela, nous proposons notamment :

L’élaboration d’un « Code de la rue ». La concertation avec les citoyens et les professionnels étant au cœur de notre projet municipal, nous proposons d’y associer un maximum de Déodatiens en créant un comité consultatif d’usagers. Cette instance élaborera une véritable charte locale  « Code de la rue ». Afin de rendre la ville plus agréable, elle se penchera sur un nouveau plan de circulation qui fera coexister pacifiquement les différents usagers. Enfant, parent avec poussette, senior, accidenté de la vie, cycliste, roller, piéton… chacun doit pouvoir se déplacer facilement dans notre ville.

La création de « zones de rencontre ». Ces lieux sont ouverts à tous les modes de transport (la vitesse étant limitée à 20 km/heure), mais les piétons y sont prioritaires et peuvent se déplacer sereinement sur toute la largeur de la voirie. Nous estimons que l’espace public est avant tout un lieu de vie et d’échanges où la sécurité doit être assurée dans un esprit de convivialité.

L’aménagement des berges de la Meurthe. La présence de cet élément naturel ne doit plus être considérée comme une contrainte, mais à l’inverse acceptée et valorisée. Ainsi, notre projet d’aménager ses berges permettra la réalisation d’une voie verte sur toute la traversée de notre ville. Ce nouvel espace de détente, de promenade et de liens entre les quartiers sera ponctué de petits pontons et de kiosques. Ce lieu de rassemblement sera bien différent des tristes rives de la Meurthe.

Ces premières propositions s’inscrivent dans notre volonté de faire de Saint-Dié une référence en matière environnementale et permettront d’accompagner son développement touristique et économique. Elles convergent vers un même objectif : un nouveau schéma d'aménagement adapté, équilibré et respectueux, capable d'anticiper les évolutions futures et de faire de Saint-Dié un modèle innovant d'éco-territoire vosgien.

Les élus du groupe UPS

Humour : le clin d'oeil de Gehu

Centre-piéton- 7 12.jpg

Illustration : Gehu (Tous droits réservés)

Quai du Stade

Quai du stade 7 Décembre 2012.jpg

04:01 Publié dans Arrêt sur image, Transports, circulation, stationnement | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : quai du stade | | |  Facebook