Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2013

Revue de Presse : article sur saintdieinfo.fr le 06/09/13

Revue de presse Saint-Dié info.jpg

(Cliquez sur l'image ci-dessus pour accéder à l'article sur le site saintdieinfo.fr)

27/08/2013

Lettre de Serge Vincent aux Déodatiens

Chères Déodatiennes,

Chers Déodatiens,


Après un quart de siècle de pouvoir pierretiste, il est temps de tourner la page, sans la déchirer, dans le respect des personnes, dans un esprit démocratique d’ouverture et d’humanisme, loin des petits calculs politiciens, des réflexes de clans et des querelles de partis.

Tout d’abord séduit, comme certains d’entre vous, par le premier mandat du maire sortant, je suis devenu son adjoint, avant de découvrir la « part d’ombre » et la dérive d’une gestion s’éloignant de l’intérêt général.

C’est suite à cette prise de conscience, il y a bientôt dix ans, que j’ai décidé de m’opposer à cette politique, rompant ainsi avec un « clan », pour reprendre le seul parti qui vaille : celui des Déodatiens, celui qui n’a jamais cessé d’être au cœur de mes engagements.

photo vignette sv.jpgFace aux nombreux défis à relever, notre ville a besoin de l’union de toutes ses forces vives, de toutes ses bonnes volontés.

Pour les rassembler, le prochain maire de Saint-Dié doit être un  Déodatien ayant une bonne connaissance du terrain économique et social, un Déodatien expérimenté, maîtrisant les dossiers les plus complexes, un Déodatien privilégiant le contact quotidien, l’écoute et la concertation avec ses concitoyens.

Ce maire et son équipe, que vous choisirez en mars 2014, devront mettre en œuvre, en toute transparence, un projet de renouveau ambitieux et réaliste, un projet s’appuyant sur une gestion plus rigoureuse, un projet permettant une baisse significative de la pression fiscale.

Avec votre confiance, je suis prêt à être ce maire qui rassemblera tous les Déodatiens pour porter ce projet d’espoir et faire de Saint-Dié une ville qui compte.

 

Bien à vous.

 

Serge VINCENT


__________________________________


Document téléchargeable ci-dessous (en cliquant sur l'image) :

photo vignette sv - Copie (2).jpg

19/06/2013

Revue de Presse : L'Echo des Vosges du 13/06

Echo des Vosges 13 06.jpg

(Cliquez sur les vignettes ci-dessous pour agrandir l'article)

Echo des Vosges 13 06 Chapeau.jpg

Echo des Vosges 13 06 suite 1.jpg

Echo des Vosges 13 06 Suite 2.jpg

Echo des Vosges 13 06 Suite 3.jpg

Echo des Vosges 13 06 Suite 4 et fin.jpg

08/06/2013

A Saint-Dié, nous pouvons baisser la taxe d’habitation de 10% ! (suite)

Suite de la vidéo de la conférence-débat du 3 mai (première partie ici).

06/06/2013

Tribune des élus du groupe Union Pour Saint-Dié (mensuel municipal de juin 2013)

Tribune Juin UPS.jpg

(Cliquez sur l'image pour agrandir la tribune)

02/06/2013

A Saint-Dié, nous pouvons baisser la taxe d’habitation de 10% !

Afin de redonner du pouvoir d’achat aux Déodatiens et de l’attractivité à notre ville, nous voulons baisser de 10% la taxe d’habitation.

Pour y arriver, notre proposition est simple : dépenser moins et mieux, en réalisant des économies réalistes (correspondant à moins de 2% du seul budget principal), sans impact négatif sur le bien-être de nos concitoyens.

Dans notre dernier document (téléchargeable ici) et lors d’une conférence-débat à Foucharupt (vidéo ci-dessus), nous avons donc ciblé plusieurs dépenses qui s’apparentent à des abus ou des gaspillages.

Dans sa dernière tribune mensuelle, le groupe du maire sortant, visiblement gêné par la publication de ces sommes, évoque de « très nombreux mensonges et manipulations de chiffres ». Or, nous ne faisons que reprendre les chiffres des documents officiels, et notamment ceux du « Grand livre » des dépenses du budget principal 2012. Il s’agit d’un document public, qu’une municipalité moderne et n’ayant pas peur de la transparence pourrait même publier sur le site de la ville.

Le maire sortant, qui a supprimé les retransmissions du conseil municipal et qui rejette la communication directe de ces comptes publics, semble craindre la transparence.

Nous pensons, au contraire, que la vérité est une des conditions de la démocratie.

Extraits GL.jpg

Illustration : Extraits du Grand livre des dépenses

 

06/02/2013

Dette globale par habitant à Saint-Dié : l'une des plus élevées de France

Dette par habitant Février 2013 (31 janvier).jpg

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

28/12/2012

L'eau à Saint-Dié : un tarif négocié dans l'intérêt des Déodatiens ?

Photo UPS (prix de l'eau).jpg

_______________________________________________________

Ci-dessous, article de Vosges Matin (du 16/12/12)

eau,tarifs,assainissement,lyonnaise des eaux,suez,dsp,remiremont,saint-dié


06:32 Publié dans Eau | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : eau, tarifs, assainissement, lyonnaise des eaux, suez, dsp, remiremont, saint-dié | | |  Facebook

29/09/2012

Revue de Presse : Vosges Matin du 27/09/12

VM 27 09 12.jpg

(Cliquez sur l'article pour l'afficher en grand)

05:28 Publié dans UPS : Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : union pour saint-dié, ups, 2014, saint-dié | | |  Facebook

03/08/2012

Tribune du groupe Union Pour Saint-Dié (UPS) dans L'Echo des Vosges du 27 juillet

M. Pierret, gardez votre calme !

Dans l’éditorial du dernier magazine municipal, repris dans l’Echo des Vosges du 13 juillet, C. Pierret tient des propos intolérables et injurieux. Ainsi, accuse-t-il, dans un français approximatif, « un ou deux chefs de l’opposition » de « manipuler les faits, à en créer de faux, à des fins de démolir, de salir, voire de chercher à abattre le maire et son équipe ».

Si s’opposer à la construction d’une piscine au coût pharaonique endettant notre ville sur plusieurs générations, c’est « salir » le premier magistrat, alors nous n’avons pas la même lecture du dictionnaire.

En réalité, notre volonté d’informer les citoyens sur les méfaits de la politique municipale sème un vent de panique chez C. Pierret qui en est réduit à caricaturer notre action au service des Déodatiens. N’est-ce pas une façon de masquer un malaise grandissant au sein des élus et « supporters » pierretistes ?

C. Pierret se trouve ainsi, depuis plusieurs mois, en situation de dérapage incontrôlé comme l’attestent ces propos : « ce climat est propice aux rumeurs dont celle, particulièrement ridicule, qui verrait le maire nommé Ambassadeur… ». Mais qui crée des « rumeurs » ?

C. Pierret lui-même … qui annonçait le 17 juin, à un ancien élu, son départ dans « 20 jours » !

Par ailleurs, pour le maire, « la majorité municipale ne déviera pas de sa ligne, courtoise mais ferme, résolue et démocratique ». Alors pourquoi a-t-il supprimé, au motif que cela « ennuie » les Déodatiens, la diffusion intégrale sur le site de la ville des séances du conseil municipal ?

Quant à dire que celles-ci ont été transformées en « Café du Commerce » par les opposants, c’est avoir la mémoire bien courte. Qui a dit : « les ignorants du fond, écoutez l’orateur, crier ne vous rend pas plus intelligents » ?

Il y a peu de temps encore, lors de nos prises de parole, le dernier « carré de supporters pierretistes » huait, insultait sans que le maire n’y trouve à redire. Bien sûr les temps ont changé, le nombre de ces inconditionnels s’est réduit comme peau de chagrin et leurs voix se sont un peu éteintes.

Nous appelons donc C. Pierret à garder son sang-froid et à cesser d’insulter ses opposants démocratiquement élus par les Déodatiens. Pour notre part, nous ne sommes pas dans l’invective, l’injure et la guerre des mots mais dans la construction, avec force, sérénité et tranquillité, de l’alternance politique.

Les élus du groupe UPS

Conseil_municipal_2.jpg

[Illustration : Géhu -Tous droits réservés]