Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2014

Nos vœux pour 2014 : réaliser les vôtres

Dans quelques semaines s’achèvera une mandature pendant laquelle nous n’avons cessé de défendre les intérêts de tous les Déodatiens.

Constamment à vos côtés et à votre écoute, nous sommes restés à la fois combatifs et constructifs, sans concession mais toujours avec des propositions.

Certaines luttes furent âpres mais elles ont renforcé notre volonté d’œuvrer ensemble au bien commun. Ce travail de longue haleine, appuyé sur une solide expérience et une unité sans faille, porte déjà ses premiers fruits, car nos idées sont devenues incontournables dans le débat public.
Il y a encore quelques mois, nos propositions de baisser les impôts locaux, de diminuer le prix de l’eau et de créer une communauté d’agglomération de la Grande Déodatie étaient injustement rejetées.
Aujourd’hui, elles s’imposent avec la force de l’évidence et rencontrent enfin une unanimité méritée.

De grands défis se dressent devant nous, mais, avec votre soutien, nous sommes en capacité de les relever, pour faire de Saint-Dié une ville qui compte.


Nous vous présentons nos meilleurs vœux pour 2014, que cette nouvelle année donne aux Déodatiens espoir, confiance et foi en l’avenir.

élus photo.jpg

Les élus d’Union Pour Saint-Dié : Ramata BA, Francine WALTER, Jean-Louis BOURDON, Serge VINCENT, Catherine SAINT-DIZIER, Sébastien ROCHOTTE.

00:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : voeux, 2014, union pour saint-dié, ups, ups saint-dié | | |  Facebook

20/12/2013

Installation du conseil communautaire

Réunion conseil com 19-12-13.jpg

Membre de la délégation déodatienne au conseil communautaire, Serge Vincent a participé hier soir à la première réunion de l'assemblée en charge de la communauté de communes qui entrera en vigueur dans quelques jours.

Le groupe Union Pour Saint-Dié (UPS) est très attaché à la question de l'intercommunalité, pour laquelle il a été le premier à proposer, dès 2011, une communauté d'agglomération de la Grande Déodatie, solution qui s'est progressivement imposée à tous et qui verra le jour en 2015. Pour preuve de cet attachement et de cet intérêt, de nombreux membres et sympathisants de l'équipe UPS étaient venus assister à cette séance publique.

Aucune autre tête de liste n'était présente dans la salle du conseil.

(Photo: J-L Bourdon)

04/12/2013

500

BANDEAU TITRE UPS - Copie.jpg

Ce billet est le 500ème depuis la création du blog d'Union Pour Saint-Dié.

Mis en ligne en février 2008, ce blog n’a jamais cessé d’être mis à jour afin de vous tenir informés de la situation de notre ville. Depuis bientôt six ans, il vous rend compte de nos publications, de nos actions et de nos propositions.

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire (près de 4000 visiteurs uniques en novembre) et à nous faire confiance. Cet intérêt et cette fidélité nous honorent et nous encouragent : nous saurons nous en montrer dignes.

Merci !

16:47 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : blog, union pour saint-dié | | |  Facebook

01/12/2013

Notre action au service des Déodatiens (tribune des élus du groupe Union Pour Saint-Dié dans le mensuel municipal de décembre 2013)

notre saint-dié-des-vosges,tribune,rapport,code,intercommunalité,communauté d'agglomération,grande déodatie,bâtiment alsace,pré fleuri,bus,union pour saint-dié

Notre action au service des Déodatiens

Le mois dernier, nous avons évoqué les 107 280 euros versés par la ville, pour la seule année 2012, à une société bordelaise de « conseil en développement économique ». A force de persévérance, nous avons enfin obtenu la communication du rapport de cette agence. A défaut d’apporter des remèdes miracles au fléau du chômage en Déodatie, ce coûteux document confirme (malgré lui) ce que nous avons toujours pensé et dit : on peut faire des économies rien qu’en écoutant les Déodatiens et leurs représentants.

Un exemple : l’intercommunalité.

En page 143 de ce rapport, l’agence assimile le tardif projet « a minima » de la majorité sortante à un « minimum » auquel « il ne faudrait pas s’arrêter » et prône une « deuxième étape : une communauté d’agglomération fondée sur l’axe de développement de la Meurthe. L’objectif est d’atteindre le seuil de 50 000 habitants, par un élargissement à des intercommunalités existantes dans l’intégralité de leur périmètre actuel. Cette hypothèse reprend une proposition émise par M. Vincent ».

En acceptant de prendre en compte ce que nous proposons depuis 2011, la majorité sortante aurait ainsi évité de faire perdre du temps et de l’argent aux habitants de la Déodatie.

Nous avons en effet pour objectif de défendre les intérêts de nos concitoyens et d’améliorer leurs conditions de vie, aussi bien dans la future Grande Déodatie que dans le cadre quotidien de leur quartier. Nous avons ainsi obtenu le rétablissement de l’arrêt de bus du bâtiment Alsace et nous poursuivrons nos démarches en faveur de celui du Pré Fleuri.

Ce ne sont là que quelques exemples de toutes les propositions et actions constructives motivées par notre volonté, plus forte que jamais, de mettre notre expérience et notre travail d’élus de terrain au service des Déodatiens.

Ramata BA, Catherine SAINT-DIZIER, Francine WALTER, Jean-Louis BOURDON, Sébastien ROCHOTTE et Serge VINCENT

21/11/2013

Union Pour Saint-Dié en réunion publique (vidéo de Kellermann et de Robache)

Extraits vidéo des réunions publiques organisées par Union Pour Saint-Dié à Kellermann (22 octobre) et à Robache (31 octobre) :

Nous serons heureux de vous rencontrer et de répondre à toutes vos questions lors de notre prochaine réunion publique : Mardi (26/11) à l'Espace François-Mitterrand, à 20h.

Les dates et lieux des réunions suivantes sont indiqués en page 8 de notre nouveau document "Six années d'actions et de propositions".

18/11/2013

Six années d'actions et de propositions pour notre ville

vignette novembre 2013.jpg

Notre nouveau document - téléchargeable en cliquant sur l'image ci-dessus - rappelle nos principales actions et propositions depuis le début de la mandature. 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 : six années de travail et d'engagement constructif au service de nos concitoyens déodatiens.

Vous pouvez également retrouver ce document sur notre site de campagne : unionpoursaintdie.com

01/11/2013

Un devoir d'information et de transparence (tribune des élus du groupe Union Pour Saint-Dié dans le mensuel municipal de novembre 2013)

notre saint-dié-des-vosges,tribune,union pour saint-dié,dette,impôts,code,fig

Un devoir d’information et de transparence

Plongés au cœur de la crise, les citoyens crient leur colère aux politiciens qui oublient de les écouter et de rendre des comptes quant à leur utilisation des deniers publics.

Ce climat de défiance, nous le ressentons localement, au fil des échanges quotidiens avec nos concitoyens. Les Déodatiens veulent être non seulement écoutés mais également mieux informés de la gestion municipale.

Le maire de Saint-Dié doit faire ce qu’il dit et dire ce qu’il fait … surtout quand il le fait avec l’argent des Déodatiens.

Ces derniers constatent que, malgré un endettement record (Saint-Dié est la 4e ville de plus de 20 000 habitants la plus endettée de tout le Grand Est) et une fiscalité insoutenable, leur vie quotidienne se dégrade.

Ils s’interrogent donc sur l’emploi de leurs impôts locaux.

Par conséquent, nous voulons que toute la lumière soit faite sur des dossiers tels que le financement du FIG (combien nous coûte-t-il réellement ?) ou encore les 107 280 euros versés à une agence bordelaise de « conseil en développement économique ». Nous avons demandé, en vain, les rapports de cette société.

Ce ne sont hélas que deux exemples parmi tant d’autres.

Dans l’esprit constructif et responsable de notre tribune, ce magazine doit avoir uniquement vocation à informer les Déodatiens, en toute transparence et en toute objectivité, sans mener campagne avec des moyens publics.

Ce mensuel municipal ne devrait donc pas contenir, comme ce fut le cas le mois dernier, une tribune si outrancièrement insultante et électoraliste qu’aucun élu de la majorité sortante n’a osé l’assumer de sa signature.

Les Déodatiens méritent un débat démocratique digne, respectueux de tous, et fondé sur une transparence salutaire. Face à cette attente, nous ne nous déroberons pas.

Ramata BA, Catherine SAINT-DIZIER, Francine WALTER, Jean-Louis BOURDON, Sébastien ROCHOTTE et Serge VINCENT

05/10/2013

Ce que devient l'argent des impôts des Déodatiens (à suivre ...)

Retour, avec deux nouvelles vidéos, sur la conférence-débat organisée par Union Pour Saint-Dié à Foucharupt le 3 mai dernier.

Serge Vincent y commentait certaines des dépenses de la ville (voir notre document à ce sujet, qui liste les dépenses les plus étonnantes et qui explique notre engagement de baisser la taxe d'habitation de 10%).

Dans le "Grand livre des dépenses" 2012, la partie intitulée "Contrats prest[ations] services" (pages 142 à 158) révèle le recours aux expertises de sociétés privées telles que "CODE" (Bordeaux) ou "Euro RSCG" (Paris).

Cette dernière société en communication, rebaptisée "Havas Worldwide" en 2012, est notamment connue pour les conseils en image fournis à des hommes politiques célèbres tels que DSK ou Jérôme Cahuzac.

Nous aurons prochainement l'occasion de revenir sur le résultat des 35.880 euros payés à cette société par la ville de Saint-Dié-des-Vosges ...



15/09/2013

Bus : Union Pour Saint-Dié informe et propose

Bus_Saint_Dié_2.JPG


Usagers du bus,

 

Depuis le 2 septembre, le prix du ticket à l’unité a encore augmenté.

(Voir, à ce sujet, la tribune vidéo des élus d'Union Pour Saint-Dié du 29 juin dernier)

Prix du ticket de bus - 2009-2013.jpg


Nous proposons de favoriser l’utilisation du transport urbain par :

* la diminution du prix des tickets, notamment de celui à l’unité ;

* une durée de validité d’une heure avec possibilité d’effectuer un aller-retour ;

* des carnets de 10 tickets non nominatifs et à tarif réduit pour tous les usagers ;

* la simplification des démarches pour obtenir les carnets ou les pass (actuellement, plusieurs déplacements sont nécessaires, en particulier à l’agence de Déobus qui, bizarrement, n’est pas desservie par une ligne de bus) ;

* l’amélioration des circuits, en tenant compte des besoins des usagers, et notamment des personnes à mobilité réduite.

 

Serge Vincent et l’équipe d’Union Pour Saint-Dié


[Illustrations : Tael pour Commons, PD-self, 2010 ; Union Pour Saint-Dié]


______________________________________________________


Téléchargez notre tract en cliquant sur l'image ci-dessous.

 

couv tract bus.jpg

07/09/2013

Revue de Presse : article sur saintdieinfo.fr le 06/09/13

Revue de presse Saint-Dié info.jpg

(Cliquez sur l'image ci-dessus pour accéder à l'article sur le site saintdieinfo.fr)