Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2014

Saint-Dié dans "On n'est plus des pigeons"

Pour un sujet consacré à l'eau, une séquence du magazine de France 4 a été tournée cet été à Saint-Dié.

L'émission sera rediffusée samedi à 19h15.

10/09/2014

Conférence de presse de rentrée d'UPS (revue de presse)

UPS_01.jpg

UPS veut incarner un groupe de proposition, constructif, avec la volonté première d’être utile aux Déodatiens [...]. Pour ce faire, ses membres posent des questions sur des dossiers qui préoccupent les habitants : le prix de l’eau et le contrat avec la Lyonnaise des Eaux, le projet Campwood, la santé financière de la Société d’Equipement Vosgienne (SEV) ou l’hypothétique construction d’un EHPAD sur le site de l’ancienne piscine municipale… […]

Concernant le fameux rapport de la Chambre Régionale des Comptes […], Serge Vincent l’a certes trouvé inquiétant, mais sans surprise, contenant des dossiers connus depuis bien longtemps par UPS, rappelant qu’il avait lui-même contacté la Chambre Régionale des Comptes en novembre 2011 […]. Une démarche accompagnée par une prise de contact avec le sous-préfet et par la distribution d’un document mettant en garde les Déodatiens vis à vis du coût trop lourd du projet AquaNova America, au moment de la pose de sa première pierre. Un partenariat public-privé qui ne se justifiait pas dès le départ, puisque bien plus cher qu’une maîtrise publique classique. […]

Le seul point nouveau au sein de ce rapport, et qui n’était pas connu au préalable avant le dernier conseil municipal, est la question pour le moins inquiétante du commissariat de police, où il a été convenu en aval de sa construction que la Ville pourrait reprendre le contrat-bail, qui porte sur 35 ans au total, dans l’éventualité où l’Etat déciderait de le fermer, comme ce fut par exemple le cas à Vitry-le-François. Un cas de figure pour l’instant très peu probable, mais il est difficile de tirer des conclusions sur une période aussi longue que 35 années. […]

De plus, le groupe d’opposition est favorable à une baisse des impôts afin de rendre la ville plus attractive, conscient qu’ils contribuent à l’exode des habitants, qui tend à logiquement augmenter la dette par habitant, craignant de plus la contraction d’emprunts de la part de la majorité afin d’équilibrer les comptes, notamment de la SEV. […]

En conclusion de ce point de la rentrée, les membres d’Union Pour Saint-Dié se disent plus que jamais présents, toujours dans une ligne qui est de servir les Déodatiens et la ville, de manière sereine, posée, tranquille, respectueuse, sans provocation et évitant la polémique stérile. Les 42% de votes récoltés aux dernières municipales les confortant dans leur sentiment de légitimité, un « vote d’adhésion et non de rejet », et se considérant comme citoyens avant d’être des politiques, ils sont conscients de la responsabilité qui leur incombe.

(Photo et extrait de l’article de saintdieinfo.fr, accessible en cliquant ICI)

 

echo 14 09 04 2.jpg

Et Serge Vincent de préciser : « Nous nous étions rapprochés de la Chambre régionale des comptes dès 2011. […] Nous sommes à l’origine de la réelle opposition au projet AquaNova America, et plus encore à son mode de financement. […]

Il en est de même du prix de l’eau ou Campwood. Nous ne lâcherons rien. […]

Nous ne répondrons jamais aux provocations et resterons une force tranquille. Aujourd’hui, les Déodatiens s’inquiètent, y compris ceux qui ont voté pour la majorité en place. Ils veulent être informés des vrais sujets, nous y veillerons. »

(Article de l'article de L’Écho des Vosges du 4 septembre)

 

Vosges Matin 2014 09 04.JPG

Car la rentrée politique d’UPS […] c’est aussi les tarifs de la carte Cité Pass « qui auraient mérité un petit débat au conseil municipal » ; c’est encore les réponses à apporter aux difficultés de la ville. « C’est principalement ce qui diffère notre équipe de celle de David Valence. Nous pensons qu’avec autant, voire plus, d’impôts et de dette, l’exode va continuer ».

Le Fig et ce qu’il coûte aux Déodatiens, Campwood et le camping, Lyonnaise des eaux et son contrat, voilà les grands dossiers que cette opposition municipale entend voir être développés dans les prochaines semaines. En toute sérénité.

(Extrait de l'article de Vosges Matin du 4 septembre, accessible ICI)

05/07/2014

Une force utile aux Déodatiens (Vosges Matin du 4 juillet 2014)

Vosges Matin 2014 07 04 (1).JPG

Extraits de l'article :

« On veille à ce que la ville aille dans le bon sens, sans polémique. »

Les membres d’UPS sont bel et bien présents. « Conformément à nos engagements, nous continuons à défendre les intérêts des Déodatiens, à les informer sur les dossiers importants et à formuler des propositions pour améliorer leur vie quotidienne. Ainsi, à l’initiative du groupe UPS, les Déodatiens seront désormais immédiatement informés (par une vignette) en cas de verbalisation pour le stationnement. [...]


« Toujours unie et mobilisée », l’équipe d’Union pour Saint-Dié poursuit son « travail de fond, notamment sur les dossiers liés aux finances de Saint-Dié. »

Les membres prennent l’exemple du Fig : « Grâce à notre question, les Déodatiens ont enfin appris que le coût global de ce festival était de 805.000 euros, dont 400.000 directement à leur charge. On est donc bien loin des 159.000 euros affirmés par le maire précédent ! Compte tenu de cet écart étonnant, nous regrettons que le maire actuel ait refusé, comme son prédécesseur, notre proposition de contractualiser la contribution de la ville.

Attachés à la pérennité du Fig dans notre ville, nous avons réitéré notre demande d’établir clairement une convention précisant que le Fig restera à Saint-Dié. Cette proposition a, elle aussi, été étrangement rejetée » [...].

Vosges Matin 2014 07 04.JPG

11/03/2014

Présentation des membres de la liste d'Union Pour Saint-Dié (vidéos)

Vidéo liste.jpg

Le 17 février, dans une salle Carbonnar archi-comble, les 34 colistières et colistiers de Serge Vincent se sont présentés à leurs concitoyens. Retrouvez les vidéos de cette soirée sur notre site :

unionpoursaintdie.com

23/02/2014

Une dynamique nouvelle (discours du 17 février)

serge et public.jpg

 

Chères Déodatiennes, chers Déodatiens,

 

Les 23 et 30 mars prochains, vous devrez élire vos 35 conseillers municipaux qui seront en charge de choisir votre maire, de répondre à vos attentes et d’impulser à notre ville une dynamique nouvelle.

Après un quart de siècle d’un pouvoir qui a connu de brillants moments avant de perdre progressivement de vue l’intérêt commun, il est temps de tourner la page, sans la déchirer, dans le respect des personnes, dans un esprit démocratique d’ouverture et d’humanisme, loin des petits calculs politiciens, des réflexes de clans et des querelles de partis.

Dans quelques semaines, vous aurez la formidable opportunité et la lourde responsabilité de choisir un maire et une équipe capables de gérer un budget de plus de 50 millions d’euros et de diriger une collectivité servie par plus de 500 employés.

Face aux nombreux défis à relever, notre ville a besoin de l’union de toutes ses forces vives, de toutes ses bonnes volontés.

Cette nécessité, nous a conduits à constituer une liste de large ouverture basée sur l’adhésion à un projet de développement humain, solidaire et durable pour notre ville.

Notre liste sans étiquette est composée de Déodatiennes et de Déodatiens, reconnus pour leurs compétences et connus pour agir avec conviction et passion dans tous les domaines d’intervention municipale.

Ces femmes et ces hommes, vous les connaissez, vous les côtoyez : amis, voisins, collègues, ils ont les mêmes préoccupations que vous, et partagent au quotidien les mêmes problèmes, les mêmes inquiétudes, les mêmes espoirs.

liste ups.jpg

Créer à nouveau le cadre de la réussite et de l’épanouissement de tous les Déodatiens tel est le cœur de notre contrat municipal.

Sur les questions fiscales, de l’emploi, du prix de l’eau, du cadre de vie, de la sécurité, de la réussite éducative, de la culture, du sport et du vivre-ensemble nous devons faire le pari de l’intelligence et le choix de la réussite pour Saint-Dié.

Sans oublier les solidarités sociales, indispensables à une véritable politique municipale de progrès et de fraternité retrouvée.

 

Aujourd’hui plus que jamais, parce que les problèmes sont de plus en plus complexes, l’action municipale que nous voulons mener doit faire preuve de transparence, d’esprit collectif et d’ouverture.

La transparence d’abord. Dans notre ville, chaque Déodatien doit être informé, consulté, écouté et respecté.

L’esprit collectif, ensuite. Pour agir efficacement, il faut bien sûr un maire et une équipe qui proposent  et qui travaillent avec ténacité. Mais il est nécessaire également d’avoir des commissions ouvertes, des groupes de travail et des comités consultatifs qui élargissent le cercle de la réflexion à tous les Déodatiens, des associations vivantes que l’on doit soutenir. Et c’est de cette richesse que naîtront les nouveaux projets et les bonnes décisions.

Enfin, l’ouverture. L’intercommunalité est un important dossier que nous avons fait progresser malgré les réticences et l’attentisme de certains.

Ainsi, notre projet d’une communauté d’agglomération de la Grande Déodatie, que nous avons défendu seuls depuis plus de trois ans malgré la méfiance voire le dédain des autres groupes du conseil municipal, fait aujourd’hui l’unanimité et sera réalisé en 2015.

Une ville s’honore d’œuvrer avec les autres. Et c’est dans le renforcement de cette ouverture qu’elle puisera les nouvelles forces tout en veillant à préserver son identité.

 

Vous êtes nombreux à nous exprimer votre souhait que Saint-Dié redevienne cette ville particulière qu’elle fut, il n’y a pas si longtemps : une cité où tous les Déodatiens pouvaient trouver leur place et s’épanouir dans le respect de l’autre.

 

Saint-Dié est aujourd’hui à la croisée des chemins. Il est encore temps de corriger les erreurs du passé et d’effectuer les bons choix pour l’avenir.

Une nouvelle dynamique est en cela nécessaire avec des femmes et des hommes dont la seule ambition est de vous servir avec respect, courage et honnêteté  pour améliorer votre vie quotidienne. C’est donc à la tête d’une équipe unie pour vous servir avec dévouement que je m’adresse à vous.

 

Pour notre part, nous avons confiance :

Confiance dans le redressement de nos finances communales car nous pouvons, avec une gestion irréprochable et plus rigoureuse, mettre fin aux dépenses somptuaires et aux gaspillages.

- Confiance en nos entrepreneurs, artisans, commerçants et en nos responsables associatifs pour maintenir et créer les emplois indispensables à notre ville.

- Confiance en notre personnel communal, pour enfin reconnaître à sa juste valeur l’efficacité de son travail, pour peu qu’on lui donne des orientations claires, et qu’on écoute ses solutions de bon sens.

- Confiance aussi en notre jeunesse, pour lui permettre de s’investir dans la vie de la cité et de pouvoir rester et travailler à Saint-Dié.

- Confiance dans le bon sens des Déodatiens pour nous accompagner dans l’aménagement d’une rue, d’une place, d’un équipement public...

C’est donc avec confiance que nous vous proposons un contrat pour redonner à Saint-Dié, la place qu’elle n’aurait jamais dû perdre : celle d’une ville dynamique et exemplaire dans sa gestion.

 

Les enjeux de cette consultation, qui dépassent de loin l’intérêt particulier, l’ambition personnelle ou le jeu politicien, sont donc nombreux et méritent des réponses adaptées et efficaces. C’est le but de notre contrat avec les Déodatiens.

Trois points essentiels se dégagent de ce contrat :

Baisser le prix de l’eau

[...]

Lutter contre le chômage

[...]

Baisser de 10% de la taxe d’habitation

[Retrouvez la partie du discours dans laquelle ces trois points sont développés au dos de notre document de février]

[...]

 

L’avenir de notre ville est entre vos mains. Accordez votre confiance à une équipe soudée et mobilisée qui saura redynamiser notre cité, diminuer les impôts, lutter contre le chômage, établir une démocratie de proximité et gérer au plus juste les deniers publics.

Avec votre confiance, forts de notre expérience, forts de notre bonne connaissance du terrain économique et de notre présence à vos côtés depuis plus de six ans, nous sommes prêts, dans le respect de chacun et dans l’intérêt de tous, à être cette équipe qui rassemblera tous les Déodatiens pour mettre en œuvre ce contrat, porteur d’espoir et qui fera de Saint-Dié une ville qui compte.

 

En votant pour UPS vous ne votez par pour un homme mais pour une équipe.

Une équipe qui vous ressemble, pour vous rassembler.

Parce que Saint-Dié est notre ville à tous,

Parce que Saint-Dié est notre avenir à chacun.

Déodatiennes, Déodatiens,

Votez et faites voter pour la liste d’Union Pour Saint-Dié !

 

Serge Vincent

 

public.jpg

équipe 2.jpg

serge tribune.jpg

20/02/2014

Revue de Presse : Vosges Matin du 19/02/14

Vosges Matin du 19 02 14.jpg

(Cliquez sur l'image ci-dessus pour agrandir l'article)

19/02/2014

Revue de Presse : article sur saintdieinfo.fr le 18/02/14

SDInfo 18 02 2014.jpg

(Cliquez sur l'image ci-dessus pour accéder à l'article complet sur le site saintdieinfo.fr)

18/02/2014

La liste d'Union Pour Saint-Dié : une équipe à vos côtés

Hier soir, la présentation de la liste d'Union Pour Saint-Dié a rassemblé de très nombreux Déodatiens dans une salle Carbonnar archicomble. Nous remercions pour leur compréhension tous ceux qui n'ont pu entrer, faute de place, et que nous aurons plaisir à retrouver dans le cadre de nos prochaines réunions de quartier.

En attendant, vous pouvez retrouver la présentation de nos colistiers en cliquant sur les portraits de la carte interactive de notre site de campagne.

Saint-Dié.jpg

09/02/2014

Invitation à la présentation de notre liste le 17 février

Invit UPS 17 février.JPG

02/02/2014

Présentation de la liste d'Union Pour Saint-Dié le 17 février

Quelques semaines après la publication de notre Contrat avec les Déodatiens, nous invitons les habitants de Saint-Dié à la présentation de notre liste.

Lundi 17 février

20h

Salle Carbonnar

Saint-Dié.jpg

[Photo : UPS]