Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2014

Prix de l'eau à Saint-Dié (retour sur la conférence-débat : vidéo et revue de presse)


_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

 

L'Echo des Vosges du 19/06/14

echo 14 06 19.jpg

(Cliquez sur l'image pour agrandir l'article)

 

Vosges Matin du 19/06/14

Vosges Matin 2014 06 19.JPG

Extraits de l'article :

« L’évolution des tribunaux offre de belles opportunités pour la Ville de revoir le contrat, d’y mettre même fin sans aucune pénalité et surtout de voir une baisse réelle du prix de l’eau de l’ordre de 30 à 35 %. ». […]

« Nous agissons dans l’intérêt des Déodatiens et nous porterons cette question devant le tribunal si la Ville ne prend pas la décision de renégocier le contrat en 2015 » affirme Serge Vincent, dénonçant par ailleurs le système de tarification qu’il trouve « injuste parce qu’il pénalise les personnes seules ou celles qui font attention », la tranche tarifaire la plus élevée concernant ceux qui consomment moins de 30 m³/an. […]

[Jean-Luc Touly] a surtout fait mouche lorsqu’il a traité du sponsoring par ces grandes entreprises, en particulier à Saint-Dié-des-Vosges où la Lyonnaise des eaux, qui a le marché de l‘eau, sponsorise le Festival international de géographie […]

21/03/2014

Vidéo du discours de Serge Vincent (17 février)

serge et public.jpg

(cliquez sur l'image ci-dessus pour accéder à la vidéo)

Retrouvez toutes nos vidéos sur notre site :

unionpoursaintdie.com

20:39 Publié dans UPS : Nos vidéos | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : serge vincent, carbonnar, union pour saint-dié | | |  Facebook

15/03/2014

De nouvelles vidéos sur notre site

screenshotups.jpg

Dans une nouvelle série de vidéos, plusieurs membres de l'équipe d'Union Pour Saint-Dié présentent les grandes lignes du Contrat avec les Déodatiens publié et diffusé il y a deux mois.

Vous pouvez les retrouver sur :

unionpoursaintdie.com

10:16 Publié dans UPS : Nos vidéos | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vidéo | | |  Facebook

11/03/2014

Présentation des membres de la liste d'Union Pour Saint-Dié (vidéos)

Vidéo liste.jpg

Le 17 février, dans une salle Carbonnar archi-comble, les 34 colistières et colistiers de Serge Vincent se sont présentés à leurs concitoyens. Retrouvez les vidéos de cette soirée sur notre site :

unionpoursaintdie.com

26/02/2014

Présentation de notre Contrat (vidéos)

Serge Vincent et plusieurs de ses colistiers vous présentent les grandes lignes de notre Contrat avec les Déodatiens publié le 10 janvier. Ces vidéos seront progressivement mises en ligne sur la page "Nos vidéos" de notre site de campagne :

unionpoursaintdie.com

Les deux premières, consacrées à la baisse des impôts et à nos engagements pour l'emploi, sont d'ores et déjà visibles.

serge.jpg

17:41 Publié dans UPS : Nos vidéos | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : vidéo | | |  Facebook

21/11/2013

Union Pour Saint-Dié en réunion publique (vidéo de Kellermann et de Robache)

Extraits vidéo des réunions publiques organisées par Union Pour Saint-Dié à Kellermann (22 octobre) et à Robache (31 octobre) :

Nous serons heureux de vous rencontrer et de répondre à toutes vos questions lors de notre prochaine réunion publique : Mardi (26/11) à l'Espace François-Mitterrand, à 20h.

Les dates et lieux des réunions suivantes sont indiqués en page 8 de notre nouveau document "Six années d'actions et de propositions".

25/10/2013

Union Pour Saint-Dié en réunion publique (vidéo)

Extraits vidéo des réunions publiques organisées par Union Pour Saint-Dié à Marzelay (25 septembre) et à l'Orme (27 septembre) :

Retrouvez davantage de vidéos de nos réunions de Foucharupt (3 mai) et de la Bolle (14 juin) en cliquant dans la colonne de droite, "Catégories", rubrique "UPS : Nos vidéos".

Vous pourrez prochainement y consulter des extraits de notre récente réunion à Kellermann (22 octobre).

En attendant, nous vous donnons rendez-vous à Robache le 31 octobre (invitation ci-dessous).

05/10/2013

Ce que devient l'argent des impôts des Déodatiens (à suivre ...)

Retour, avec deux nouvelles vidéos, sur la conférence-débat organisée par Union Pour Saint-Dié à Foucharupt le 3 mai dernier.

Serge Vincent y commentait certaines des dépenses de la ville (voir notre document à ce sujet, qui liste les dépenses les plus étonnantes et qui explique notre engagement de baisser la taxe d'habitation de 10%).

Dans le "Grand livre des dépenses" 2012, la partie intitulée "Contrats prest[ations] services" (pages 142 à 158) révèle le recours aux expertises de sociétés privées telles que "CODE" (Bordeaux) ou "Euro RSCG" (Paris).

Cette dernière société en communication, rebaptisée "Havas Worldwide" en 2012, est notamment connue pour les conseils en image fournis à des hommes politiques célèbres tels que DSK ou Jérôme Cahuzac.

Nous aurons prochainement l'occasion de revenir sur le résultat des 35.880 euros payés à cette société par la ville de Saint-Dié-des-Vosges ...



19/09/2013

Pour l'emploi (tribune des élus du groupe Union Pour Saint-Dié dans le mensuel municipal de septembre 2013)

emploi,emplois,chômage,contribuable,taxe,taxe foncière,taxe locale sur la publicité extérieure,contribution foncière des entreprises,entreprises,fiscalité,la bolle

Pour l’emploi

Le chômage est la première préoccupation dont vous nous faites part lors de nos rencontres régulières.

Conscients des difficultés pour trouver du travail dans notre ville, vous n’êtes pas dupes de la méthode Coué pratiquée par le maire sortant qui ose affirmer : « nous créons de l’emploi ». En contact avec la réalité, vous savez que les dernières réalisations municipales (Aquanova, maison de retraite…) n’ont pas réduit le chômage car, malheureusement, très peu de Déodatiens y ont travaillé. Vous savez également que les rares emplois véritablement créés sont très loin de compenser ceux qui ont été détruits ou délocalisés.

De trop nombreuses entreprises quittent Saint-Dié ou renoncent à s’y installer.

Pourquoi ?

C’est la conséquence d’une fiscalité locale excessive.

En effet, selon les derniers comparatifs du Ministère des Finances, le taux de la taxe sur le foncier bâti, voté par les pierretistes, est supérieur de 52% à la moyenne des villes de même taille.

De plus, alors que le taux de la CFE (Contribution Foncière des Entreprises, ex-taxe professionnelle) est déjà largement plus élevé à Saint-Dié qu’ailleurs, le maire sortant a décidé d’en alourdir le montant pour de nombreux artisans, commerçants et professionnels libéraux.

Pire, pour les créateurs d’entreprises et repreneurs d’entreprises en difficulté, la durée d’exonération de cette CFE a été réduite de 5 à 3 ans.

A cela s’ajoutent d’autres taxes comme celles sur les enseignes, l’électricité et les transports, bien souvent fixées au taux maximum, sans oublier le prix exorbitant de l’eau et des ordures ménagères.

Nous proposons de rompre avec cette politique antisociale et irresponsable en baissant les impôts afin de réconcilier Saint-Dié avec le développement économique et relancer la création d’emplois.

Ramata BA, Catherine SAINT-DIZIER, Francine WALTER, Jean-Louis BOURDON, Sébastien ROCHOTTE et Serge VINCENT


___________________________________

 


Extrait vidéo de la conférence-débat du 14 juin à la maison de quartier de La Bolle. Serge Vincent y explique l'impact de la fiscalité locale sur l'économie et l'emploi à Saint-Dié.

Les taux cités sont ceux de l'exercice 2011. Publiés entre-temps, ceux de l'exercice 2012 confirment ce comparatif. Ils sont disponibles sur le site gouvernemental http://alize2.finances.gouv.fr/communes/eneuro/.

25/08/2013

Tourisme à Saint-Dié : un été sans camping ni plage

Le savoir-faire des professionnels du tourisme et le dynamisme des commerçants déodatiens, alliés à des conditions climatiques exceptionnelles, ont constitué des atouts indéniables pour cette saison touristique. Ce bilan est malheureusement amoindri par certaines décisions regrettables d’une municipalité sortante dépourvue de toute politique de développement touristique crédible et efficace.

Il y a quelques semaines, l’adjoint au tourisme affirmait : « la Ville de Saint-Dié-des-Vosges est en passe de réussir son pari de faire de notre ville la première ville touristique des Vosges et tout cela ... sans pistes de ski » (magazine municipal de juillet/août 2013, p. 10).

Pour être plus précis, il aurait dû ajouter : « sans camping et sans plage ».

1. Un second été sans camping

Nous avons récemment évoqué les conséquences de la fermeture et de la vente du terrain de camping municipal.

Notre ville vient de connaître son second été sans camping, alors que ce type d’équipement est indispensable si l’on veut accueillir de nombreux touristes, comme l’a souligné, il y a quelques jours, un intéressant article de Vosges Matin :

Besoin d'un camping à St-Dié.jpg

(Cliquez sur l’image ci-dessus pour agrandir l’article)

2. « Saint-Dié plage » victime d’Aquanova America

Seuls les élus du groupe Union Pour Saint-Dié en ont parlé : « Saint-Dié plage », petite-sœur de « Paris plage », a été supprimée cette année.

La cause est financière : le budget de cette attraction populaire a en effet été réservé au financement de la nouvelle piscine.

Pourtant, cette animation d’été permettait aux Déodatiens qui ne partent pas en vacances de s’offrir des journées de détente à un tarif accessible à tous : 2 € la journée pour un adulte et 1 € pour un enfant.

Nombreuses sont les personnes qui se sont rendues, à pied pour certaines, jusqu’à la zone d’Herbaville et qui ont trouvé « porte close ».

On pourra nous rétorquer que ces anciens terrains municipaux ont été vendus (comme, hélas, bien d’autres) il y a quelques années. Mais il aurait peut-être été possible de renouveler l’arrangement passé ces dernières années avec le propriétaire pour ce terrain où l’on trouve encore des éléments de l’ex-« Saint-Dié plage ».

Avec le bel et chaud été que nous avons connu, le succès aurait été au rendez-vous.

A la place, les baigneurs ont dû se rabattre sur l’actuelle piscine … pour un coût plus élevé et un temps d’accès limité.

Encore une décision antisociale d’un maire sortant déconnecté des attentes des Déodatiens et des touristes.

L’équipe d’Union Pour Saint-Dié

_______________________________________

MISE A JOUR DU 26/08 :

Un récent article de Vosges Matin (22/08) nous explique que, faute de Saint-Dié plage, les jeunes baigneurs ont dû se rabattre sur les cours d'eau, notamment la Fave. Le plaisir de la nature en plus ... mais la sécurité en moins.


Par contre, les adeptes du système D ont manifestement évité de se baigner en aval de notre ville, malgré les propos de l'adjointe à l'environnement, qui, en juin dernier, justifiait ainsi le prix anormalement élevé de l'eau à Saint-Dié : « L'eau est si parfaitement traitée à Saint-Dié-des-Vosges que la Meurthe est plus propre en sortie de ville qu'à son entrée » [sic].

tourisme,camping,saint-dié plage

tourisme,camping,saint-dié plage

16:38 Publié dans Tourisme, UPS : Nos vidéos | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tourisme, camping, saint-dié plage, meurthe, fave | | |  Facebook