Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/02/2015

Compte-rendu du conseil municipal du 19/01/15 (3/3)

Suite et fin du compte-rendu du conseil municipal de janvier, avec les questions écrites du groupe Union Pour Saint-Dié (UPS).

 

1. Question de Michel CACCLIN

« De nombreuses rues de notre ville sont actuellement en très mauvais état. Après l’hiver, l’utilisation du sel et le dégel, elles se dégraderont encore.

Pouvez-vous indiquer aux Déodatiens quelles seront les rues qui feront l’objet d’une réfection en 2015 ? »

Réponse de P. Zanchetta : Des travaux sont prévus chemin des Bouquets et dans les rues d’Artillerie, de la Cathédrale, Louis Burlin, Gaston Save, Déodat, de la Béhouille, des Quatre Frères Mougeotte, Jean Gazin, du Lieutenant Bachelier et au parking du Bowling. La liste définitive sera établie à la fin de l’hiver.

 

2. Question de Serge VINCENT

« Dans une lettre datée du 18 octobre 2014, je vous demandais d’abonner les élus de notre groupe à un certain nombre de revues techniques et juridiques. A ce jour, nous n’avons reçu aucune réponse à cette demande qui s’inscrivait dans les crédits alloués à la formation des élus municipaux. Quelle suite comptez-vous donner à ce courrier ? »

Dans sa réponse, le maire feint de s’offusquer de cette demande qu’il présente comme excessive. Il n’accepte que l’abonnement à 4 revues d’informations techniques pour les élus d’opposition, soit la somme totale de 500 € pour les 7 élus UPS, ce qui représente un peu plus de 70 € par an pour chacune et chacun. Il convient de rappeler que le principe de ces abonnements avait été déterminé et accepté lors d’une précédente réunion du conseil municipal en échange de notre renoncement à un local, prévu par la loi. Il faut rapprocher cette somme de 500 € du total des indemnités des élus de la majorité (plus de 300 000 € par an) alors  que les élus de l’opposition ne touchent aucune indemnité.

 

3. Question d'Orhan TURAN

« Les terrains de sports de l’Orme sont très utilisés par les jeunes du quartier. Or, celui de football est actuellement en très mauvais état et une partie de la clôture de celui de basket a été démontée après avoir été endommagée par un accident. Cette situation pose des problèmes de sécurité. Envisagez-vous de les rénover ?  Si oui, dans quels délais ? »

Réponse de N. Blosse : Ce terrain de proximité est inscrit dans les travaux financés par la DDU 2014 (Dotation de Développement Urbain versée par l’Etat). Les travaux devraient débuter au printemps.

 

4. Question de Jean Louis BOURDON

« Pouvez-vous m’indiquer dans quel délai sera réalisée la réparation de l’éclairage des escaliers qui relient la rue des Alliés au bâtiment Louise Michel ? »

Réponse de P. Zanchetta : Les travaux seront réalisé la semaine 5, c’est-à-dire fin janvier.

 

5. Question de Nadia ZMIRLI

« Vous avez annoncé le déplacement de l’activité de la médiathèque à l’espace Copernic.

Quelles sont vos intentions concernant le bâtiment qui accueille actuellement cette médiathèque ? Où vont se dérouler les futures animations de la ville, telles que les FIG, les brocantes ou les différents salons ? »

Le maire reproche à Nadia Zmirli d’avoir posé « deux questions en une ». Il indique que le musée bénéficiera d’une extension dans les locaux actuels de la médiathèque. Concernant celle-ci, elle sera construite en intercommunalité avec un réseau entre les différentes structures de l’intercommunalité. Cette nouvelle médiathèque n’occupera pour tout l’Espace Copernic et il resterait 1000 à 20000 m² disponibles pour les animations.

Cette surface résiduelle nous semble plutôt limitée quand on voit les manifestations organisées dans l’Espace Copernic actuel.

 

6. Question de Christine URBES

« Depuis 2012, nous proposons de revoir l’organisation de la Saint-Nicolas et notamment le jour du défilé. Cette proposition semble être partagée par l’association déodatienne des artisans et commerçants.

Seriez-vous d’accord pour organiser le défilé de la St-Nicolas le dimanche après-midi ?

Concernant l’animation de fin d’année, un certain nombre de commerçants et de Déodatiens ont trouvé que la place du marché était un peu oubliée.

Qu’en pensez-vous ? »

Dans sa réponse le maire reproche à Christine Urbès d’avoir posé « deux questions en une ». M.-J. Loudig indique quant à elle que la proposition du président de l’UDAC est une proposition personnelle et n’est pas celle de l’association des commerçants. Elle précise qu’une enquête du quotidien local, dont on ne connaît pas la méthodologie, a démontré un  point de vue défavorable au déplacement du défilé le dimanche. Elle souligne que cela ferait de la concurrence aux défilés de Nancy et Epinal !

Quant à la Place du Marché, l’adjointe indique qu’elle est « animée l’hiver par les trois marchés hebdomadaires » ! C’est ce qui s'appelle avoir de l’ambition pour sa ville.

20/06/2011

Tribune du groupe Union Pour Saint-Dié (UPS) dans L'Echo des Vosges du 17/06/11

Chômage des jeunes : ce n’est pas une fatalité !

Nous avons décidé de faire de la lutte contre le chômage l’une de nos priorités. Ce problème concerne particulièrement les jeunes, qui sortent souvent du système scolaire sans aucun diplôme.

Face à cette situation, une des solutions serait de favoriser l’insertion professionnelle grâce à la mise en place de contrats d’apprentissage au sein des différents services municipaux.

Chaque jeune serait accompagné par un tuteur, volontaire et formé à cette responsabilité, chargé de lui transmettre son savoir-faire et de suivre en parallèle son parcours scolaire.

Grâce aux CAP ou BEP obtenus, ces apprentis pourraient obtenir un emploi (public ou privé) ou continuer leurs études. Cette proposition, peu onéreuse pour les finances de notre ville, s’intègre dans notre projet pour redonner un espoir à notre jeunesse.

 

Voie verte : un atout pour le tourisme, un plaisir pour les Déodatiens.

Depuis quelques années, de nombreuses villes ou régions ont développé des voies réservées aux déplacements non motorisés, valorisant l’environnement, le patrimoine et la qualité de vie tout en garantissant une utilisation conviviale et sécurisée à tous les usagers.

Ces voies vertes ont pour principales caractéristiques :

- une facilité d’accès, permettant leur utilisation par tous, y compris les personnes à mobilité réduite ;

- la sécurité, grâce à leur séparation physique des voies carrossables ;

- le respect de l’environnement.

Notre ville ne dispose pas encore de cet aménagement. Pourtant, les berges de la Meurthe pourraient être utilisées pour créer cette voie verte.

Dans un premier temps, il serait possible de réaliser un premier tronçon entre le pont Lafayette et Géoparc en effectuant des travaux peu coûteux. Une surveillance régulière de cette voie par la police municipale sécuriserait les utilisateurs de cet espace vert.

Dans un second temps, cet aménagement serait prolongé vers Sainte-Marguerite et Saint-Michel.

Tel est l’engagement fort que nous avions pris à l’égard des Déodatiens en 2008 et que nous maintenons dans notre programme pour les années à venir.

 

Commissariat introuvable !

Depuis plus de six mois, la police nationale a pris possession de ses nouveaux locaux situés rue de La Madeleine. Si les Déodatiens situent peut-être l’emplacement de cet Hôtel de Police, ce n’est sans doute pas le cas des habitants des communes voisines et des touristes, qui peinent à trouver ce service public. Il est donc indispensable de mettre en place une signalisation adaptée.Commissariat.jpg

Illustration : Gehu (Tous droits réservés).

N’hésitez-pas à nous indiquer des faits qui ont attiré votre attention, en nous écrivant à l’adresse électronique suivante : upsd@free.fr

 

Les conseillers municipaux UPS.

Consultez notre blog : http://unionpoursaintdie.fr