Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2015

Info + (octobre 2015)

Voici le cinquième numéro d'info +, la lettre d'information citoyenne déodatienne :

Vignette Info plus oct 15.jpg

(Cliquez sur l'image pour ouvrir le fichier pdf)

14/10/2015

Compte-rendu du conseil municipal du 18/09/15 (IV)

19. Questions diverses

Question de Jean-Louis Bourdon (UPS) : Pouvez-vous nous indiquer l’état d’avancement du dossier de l'ex-usine Sylva ?

IMG_3549.jpg

(Photo : J-L. B.)

Réponse de Christine Felden : Alors que le projet initial était d’en faire une résidence d’artistes, la municipalité a pensé à une nouvelle affectation. Il pourrait s’agir d’une annexe de la médiathèque (avec vidéothèque) avec ouverture du parc au public. Le maire indique que cela pourrait se faire dans 2 à 3 ans.

Note d’UPS : Lors du conseil du 26 juin 2015, à l’occasion du débat sur la médiathèque, le groupe UPS avait demandé la réouverture de la bibliothèque de Kellermann. Il lui avait été répondu que cela n’était pas possible. Notons également qu'il y a d’autres locaux municipaux disponibles sur le quartier, par exemple au sein de l’école Vincent Auriol.

________________________

Question d'Orhan Turan (UPS) : Pouvez-vous nous indiquer pourquoi les travaux de sécurisation du terrain de basket de l’Orme prévus au printemps dernier n’ont pas encore été réalisés ?

Réponse de l’adjoint aux quartiers : On a prévu des poteaux et un filet.

Note d’UPS : Depuis ce conseil, les travaux démarrent « doucement ». Sur la photo ci-dessous, prise par Jean-Louis Bourdon le 22 septembre, on voit que des travaux ont commencé à la suite de la question posée (le 14/09, conformément aux délais fixés par le maire) par Orhan Turan.

IMG_3327.jpg

________________________

Question de Jean-Louis Bourdon (UPS) : Suite aux votes du conseil municipal du 22 mai 2015, pouvez-vous nous indiquer les réponses obtenues sur les demandes de subventions au titre des réserves parlementaires (au député Gérard Cherpion pour les menuiseries de l’école Clémencet et au sénateur Daniel Gremillet pour la toiture des tennis couverts) ?

Réponse : Le député « a donné » 7 500 € pour Clémencet, mais la réserve parlementaire du sénateur était déjà totalement utilisée lorsque la demande a été déposée.

________________________

Question de Johann Ruh (SDA) : La ville vient de rejoindre le Réseau des villes solidaires, peut-on connaître les dispositions prises par le gouvernement ?

Réponse de l’adjointe à la solidarité : Il y a eu une réunion de la majorité. Quatre logements sociaux ont été réservés (hors des quartiers « Politique de la Ville »). On est encore dans le flou de la part du gouvernement. Cela ne concerne que les réfugiés de guerre, pas les réfugiés économiques. On ne sait pas ce que le préfet proposera.

05/09/2015

Tribune des élus d'Union Pour Saint-Dié (septembre 2015)

Une subvention bien utile

Au titre de la Dotation Politique de la Ville (D.P.V.), les pouvoirs publics ont attribué aux Vosges une enveloppe de 837 000 euros dont plus de la moitié devrait revenir à Saint-Dié.

Grâce à cette subvention, 80% des travaux réalisés dans les quartiers éligibles à la D.P.V. seront financés par l’État. Seuls les 20% restants seront à la charge de notre ville.

Cette aide nationale permettra l’agrandissement des aires de jeux à Saint-Roch, les rénovations de l’école Vincent Auriol, de la médiathèque Jean de la Fontaine, de la rue Jean Gazin et de l’Espace Louise-Michel.

Le déménagement du Relais de Services Publics place Jean XXIII et la seconde tranche des travaux de cette place bénéficieront également de ce financement.

 

Centre AquaNova

Les recettes des entrées couvrant seulement 40% des 2,7 millions d’euros du coût de fonctionnement annuel, les contribuables paient donc le déficit de 1,6 millions d’euros.

Dès la présentation du projet, nous avions signalé que l’absence d’un bassin d’apprentissage et d’un toboggan serait pénalisante pour l’exploitation de cette piscine.

Les faits nous ont donné raison. Ce centre n’étant pas assez ludique, très peu de personnes habitant hors de la Déodatie le fréquentent.

Comme les différents partenaires privés ont réalisé de substantiels bénéfices dès la première année d’exploitation, nous avons demandé au maire de les solliciter afin de réaliser les aménagements très attendus par les utilisateurs d’AquaNova.

 

Terrain de camping

Dès juillet 2012, nous écrivions : « la municipalité a réalisé, au frais des Déodatiens et pour un projet privé qui ne verra peut-être pas le jour, d’importants travaux de viabilisation sur un terrain qui n’est toujours pas vendu.

Pendant ce temps-là, notre ville […] n’a plus de camping et toujours pas d’aire d’accueil pour les camping-cars ».

Depuis, nos craintes sur le sérieux de ce projet se sont révélées exactes car la société Campwood n’a honoré aucun de ses engagements. Notre ville retrouve donc la totale maîtrise de ce terrain.

Satisfaits que notre proposition de créer une aire de camping-cars soit réalisée dans le cadre de l’intercommunalité, nous souhaitons également la création d’un nouveau terrain de camping.

Elus UPS Camping Vanne de Pierre.jpg

(De gauche à droite : MM. Bourdon, Turhan, Cacclin, Mme Ba, M. Vincent et Mmes Urbès et Zmirli).

 

Serge VINCENT, Christine URBES, Jean-Louis BOURDON, Nadia ZMIRLI, Michel CACCLIN, Ramata BA et Orhan TURAN.

10/07/2015

Compte-rendu du conseil municipal du 26/06/15 (II)

3150382865.jpg

4. Médiathèque municipale : présentation du rapport de l’inspection générale des bibliothèques

Le rapport note que si la bibliothèque était à l’avant-garde lors de sa création, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Il convient de redynamiser l’établissement, qui sera de compétence communautaire dans ses nouveaux locaux de l’Espace Copernic. Le rapport pointe également la nécessité de travaux à l’annexe de St-Roch et la situation préoccupante de l’annexe de Kellermann, logée depuis quelques années dans le hall de KAFÉ avec une chute de fréquentation.

Des travaux de protection et/ou de traitement sont nécessaires pour certains documents, et il faut réaliser la numérisation des catalogues. Il est envisagé une ouverture pendant la pause méridienne et une fermeture plus tardive le vendredi.

Question de Jean-Louis Bourdon : La fermeture de l’annexe de Kellermann à KAFÉ étant envisagée, il demande si une autre localisation est prévue, la situation actuelle n’étant pas favorable au développement de la lecture sur le quartier.

Le maire lui répond qu’il faudrait 300 m² de locaux qu’il n’a pas mais qu’il y aura des « animations au moins mensuelles » avec un service de prêt avec livraison à domicile.

Jean-Louis Bourdon indique qu’il partage le diagnostic de l’inspection générale et demande si on ne pourrait pas envisager la localisation de la bibliothèque de Kellermann dans les bâtiments vides de la Chaumière.

Réponse négative du maire qui indique que son projet est de faire une extension des horaires à Saint-Roch grâce au personnel actuellement affecté à Kellermann. Il indique que l’on améliorera la bibliothèque de Saint-Roch au détriment de celle de Kellermann.

(Commentaire : Drôle de politique : ce qui est bon au développement de la lecture dans un quartier ne le serait pas pour l’autre...)

Note : Il y a aussi de la place dans les locaux de l’école Vincent Auriol pour y recréer une véritable bibliothèque de quartier plutôt que de vouloir y transférer l’école maternelle Claire Goll, comme certaines informations le laissent entendre.

Il s’agit de la présentation d’un rapport. Il n’y pas de vote sur ce point.

_____________________________________________

5. Médiathèque municipale : régularisation de collections

Il s’agir de faire du « désherbage » dans les rayonnages, une médiathèque n’ayant pas vocation à conserver tous les ouvrages publiés (c’est le rôle de la Bibliothèque Nationale de France).

Christine Urbès demande que la Société Philomatique et la Société des Amis de la Bibliothèque et du Musée soient associées à la sélection des ouvrages à conserver. Réponse positive de l’adjointe.

Vote : adopté à l’unanimité.

 _____________________________________________

6. Intégration des médiathèques de Saint-Dié-des-Vosges au réseau de la médiathèque départementale. Signature de la convention de partenariat avec le Conseil Départemental des Vosges

Cette convention permettra à la médiathèque de Saint-Dié de bénéficier d’un soutien départemental.  Ce soutien « peut être matériel (mise à disposition de documents pour augmenter le fonds) ou intellectuel (conseils dans les opérations bibliothéconomiques, mais également accompagnement lors d’un projet de création d’une nouvelle structure, formations, etc…) ».

Vote : adopté à l’unanimité.

 _____________________________________________

7. Achat d’une une licence IV (débit de boissons et spiritueux) afin d'assurer un service de consommations lors des spectacles organisés à l’Espace Georges Sadoul

Questions de Michel Cacclin : Quel est le coût de cette licence ? Une licence III ne serait-elle pas suffisante ? Quel sera la mode de gérance de cet établissement ? Quels seront ses horaires d’ouverture ?

Réponse du maire : Ouverture uniquement pour les spectacles ou à la demande d’associations. La licence a été achetée 8500 Euros TTC au « Terminus » de Raon-L’Etape. La licence sera « exploitée par la Ville ».

Intervention de Serge Vincent : N’y aura-t-il pas concurrence avec les établissements voisins de la rue de la Prairie ou des quais ?

Réponse du maire : L’établissement sera géré en régie municipale. L’adjointe indique que les personnels suivront une formation. Le maire reproche alors au groupe UPS de n’intervenir « que sur un point mineur » et « pas autant sur la médiathèque ».

Vote : abstention des élus UPS.

_____________________________________________

8. Groupement de commandes entre la Ville, la Communauté de Communes, le CCAS et la Caisse des Écoles, pour l’acquisition, l’installation et la maintenance d’un progiciel de gestion des ressources humaines et des finances

La formule du groupement de commandes telle que décrite à l’article 8 du Code des marchés publics permet la centralisation des besoins, une simplification des démarches, ainsi que la réalisation d’économies d’échelle.

Vote : adopté à l’unanimité.

(A suivre : le contrat de ville 2015-2020...)

(crédits illustration : Ji-Elle, cc-by-sa-3.0)

06:56 Publié dans Conseil municipal | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : culture, médiathèque, bibliothèque, sadoul, saint-roch, kellermann | | |  Facebook

25/02/2015

Compte-rendu du conseil municipal du 19/01/15 (3/3)

Suite et fin du compte-rendu du conseil municipal de janvier, avec les questions écrites du groupe Union Pour Saint-Dié (UPS).

 

1. Question de Michel CACCLIN

« De nombreuses rues de notre ville sont actuellement en très mauvais état. Après l’hiver, l’utilisation du sel et le dégel, elles se dégraderont encore.

Pouvez-vous indiquer aux Déodatiens quelles seront les rues qui feront l’objet d’une réfection en 2015 ? »

Réponse de P. Zanchetta : Des travaux sont prévus chemin des Bouquets et dans les rues d’Artillerie, de la Cathédrale, Louis Burlin, Gaston Save, Déodat, de la Béhouille, des Quatre Frères Mougeotte, Jean Gazin, du Lieutenant Bachelier et au parking du Bowling. La liste définitive sera établie à la fin de l’hiver.

 

2. Question de Serge VINCENT

« Dans une lettre datée du 18 octobre 2014, je vous demandais d’abonner les élus de notre groupe à un certain nombre de revues techniques et juridiques. A ce jour, nous n’avons reçu aucune réponse à cette demande qui s’inscrivait dans les crédits alloués à la formation des élus municipaux. Quelle suite comptez-vous donner à ce courrier ? »

Dans sa réponse, le maire feint de s’offusquer de cette demande qu’il présente comme excessive. Il n’accepte que l’abonnement à 4 revues d’informations techniques pour les élus d’opposition, soit la somme totale de 500 € pour les 7 élus UPS, ce qui représente un peu plus de 70 € par an pour chacune et chacun. Il convient de rappeler que le principe de ces abonnements avait été déterminé et accepté lors d’une précédente réunion du conseil municipal en échange de notre renoncement à un local, prévu par la loi. Il faut rapprocher cette somme de 500 € du total des indemnités des élus de la majorité (plus de 300 000 € par an) alors  que les élus de l’opposition ne touchent aucune indemnité.

 

3. Question d'Orhan TURAN

« Les terrains de sports de l’Orme sont très utilisés par les jeunes du quartier. Or, celui de football est actuellement en très mauvais état et une partie de la clôture de celui de basket a été démontée après avoir été endommagée par un accident. Cette situation pose des problèmes de sécurité. Envisagez-vous de les rénover ?  Si oui, dans quels délais ? »

Réponse de N. Blosse : Ce terrain de proximité est inscrit dans les travaux financés par la DDU 2014 (Dotation de Développement Urbain versée par l’Etat). Les travaux devraient débuter au printemps.

 

4. Question de Jean Louis BOURDON

« Pouvez-vous m’indiquer dans quel délai sera réalisée la réparation de l’éclairage des escaliers qui relient la rue des Alliés au bâtiment Louise Michel ? »

Réponse de P. Zanchetta : Les travaux seront réalisé la semaine 5, c’est-à-dire fin janvier.

 

5. Question de Nadia ZMIRLI

« Vous avez annoncé le déplacement de l’activité de la médiathèque à l’espace Copernic.

Quelles sont vos intentions concernant le bâtiment qui accueille actuellement cette médiathèque ? Où vont se dérouler les futures animations de la ville, telles que les FIG, les brocantes ou les différents salons ? »

Le maire reproche à Nadia Zmirli d’avoir posé « deux questions en une ». Il indique que le musée bénéficiera d’une extension dans les locaux actuels de la médiathèque. Concernant celle-ci, elle sera construite en intercommunalité avec un réseau entre les différentes structures de l’intercommunalité. Cette nouvelle médiathèque n’occupera pour tout l’Espace Copernic et il resterait 1000 à 20000 m² disponibles pour les animations.

Cette surface résiduelle nous semble plutôt limitée quand on voit les manifestations organisées dans l’Espace Copernic actuel.

 

6. Question de Christine URBES

« Depuis 2012, nous proposons de revoir l’organisation de la Saint-Nicolas et notamment le jour du défilé. Cette proposition semble être partagée par l’association déodatienne des artisans et commerçants.

Seriez-vous d’accord pour organiser le défilé de la St-Nicolas le dimanche après-midi ?

Concernant l’animation de fin d’année, un certain nombre de commerçants et de Déodatiens ont trouvé que la place du marché était un peu oubliée.

Qu’en pensez-vous ? »

Dans sa réponse le maire reproche à Christine Urbès d’avoir posé « deux questions en une ». M.-J. Loudig indique quant à elle que la proposition du président de l’UDAC est une proposition personnelle et n’est pas celle de l’association des commerçants. Elle précise qu’une enquête du quotidien local, dont on ne connaît pas la méthodologie, a démontré un  point de vue défavorable au déplacement du défilé le dimanche. Elle souligne que cela ferait de la concurrence aux défilés de Nancy et Epinal !

Quant à la Place du Marché, l’adjointe indique qu’elle est « animée l’hiver par les trois marchés hebdomadaires » ! C’est ce qui s'appelle avoir de l’ambition pour sa ville.