Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2016

Tribune des élus d'Union Pour Saint-Dié (janvier 2016)

Une nouvelle année à votre service

Au terme d’une année 2015 particulièrement sombre et éprouvante pour tous les citoyens attachés aux valeurs de liberté, de fraternité, de laïcité et de progrès, nous sommes plus que jamais engagés au service des Déodatiens.

Sans tomber dans l’écueil stérile d’une opposition systématique, nous avons toujours à cœur de défendre l’intérêt général avant tout, sans jamais nous éloigner d’un état d’esprit constructif et responsable. L’avenir de notre ville et le bien-être de ses habitants restent les seules préoccupations de notre équipe citoyenne et indépendante de tout parti politique.

C’est pourquoi nous sommes intervenus à plusieurs reprises, notamment au conseil municipal, pour demander une baisse des impôts et une diminution significative du prix de l’eau.

Nous restons très vigilants quant à des dépenses et des projets discutables, tels que la piétonisation de la rue d’Hellieule ou les futurs travaux de la place du 8 mai. Par contre, le carrefour de la place de la cathédrale, dangereux, justifie un nouvel aménagement, sans oublier les rues de la ville en mauvais état qui nécessitent également une réfection.

Le projet de communauté d’agglomération, que nous avons été les premiers à proposer dès 2011, devrait voir le jour d’ici un an. Nous veillerons à ce que l’intercommunalité devienne vraiment une source d’économies et donc de baisse des impôts.

Comme vous pouvez le constater, nous sommes attentifs à l’utilisation de l’argent des Déodatiens. Nous avons en effet à cœur de défendre avant tout votre pouvoir d’achat et votre qualité de vie.

Nous vous souhaitons une année 2016 propice à la préparation d’un avenir plus serein, une nouvelle année riche de moments heureux pour vous et ceux que vous aimez.

test2.JPG

De gauche à droite : MM. Bourdon, Vincent, Turhan, Mme Ba, M. Cacclin, Mmes Urbès et Zmirli.


Serge VINCENT, Christine URBES, Jean-Louis BOURDON, Nadia ZMIRLI, Michel CACCLIN, Ramata BA et Orhan TURAN

01/01/2015

Une nouvelle année au service et à l'écoute des citoyens déodatiens

10671300_1562007007374329_3100635966529223779_n.jpg

Une nouvelle année au service et à l’écoute des citoyens déodatiens

L’année 2014, a été pour nous une année d’action au service et à l’écoute des Déodatiens, pour lesquels nous continuons à mener, sans relâche, une approche politique originale entièrement vouée à la défense de l’intérêt général.

Que ce soit lors de la campagne des municipales ou à l’occasion d’expressions publiques plus récentes, nous n’avons eu de cesse de défendre un modèle de renouveau pour notre ville, fondé sur une imposition locale et un tarif de l’eau plus justes et soutenables. Cette politique - et elle seule - peut sauver Saint-Dié du déclin démographique et permettre, à terme et sans injuste austérité, une baisse de la dette par habitant.

Nous prônons également l’instauration d’une démocratie de proximité, avec la création de conseils de quartiers ouverts à tous et respectés. Nous proposons de rétablir la transparence de l’action municipale, que ce soit par le libre accès aux documents comptables ou encore par le retour des enregistrements vidéo intégraux des conseils municipaux. Nous continuons de promouvoir notre idée d’une communauté d’agglomération de la Grande Déodatie arrimée au Sillon lorrain et riche en potentiels d’économies et de mutualisations de compétences.

Après avoir fait toute la lumière sur les gaspillages et les dépenses inconsidérées qui ont mis notre ville en difficulté, nous proposons des solutions innovantes et réalistes pour remédier durablement aux difficultés rencontrées par notre cité, sans pour autant porter atteinte aux services publics.

Pleinement conscients de nos responsabilités d’élus et toujours aussi vigilants quant aux principaux dossiers de la vie municipale, nous avons à cœur de vous tenir informés des grandes questions d’actualité et des enjeux d’avenir concernant notre ville.

Par nos questions écrites et nos interventions lors des différentes séances du conseil municipal, nous mettons en évidence plusieurs points importants jusqu’alors tus, omis ou ignorés, tels que la fermeture annoncée de l’école Darmois, l’augmentation des impôts en 2015, le coût de l’inutile fermeture de la rue d’Hellieule (260 000 euros !), la véritable charge du FIG pour notre ville ou encore les suppressions des « Arts en Liberté » (ex-Semaine de la Liberté) en juillet et du goûter festif des seniors en janvier.

En 2015, nous poursuivrons notre action et nous continuerons à représenter Déodatiennes et Déodatiens aux conseils municipal et communautaire. Vous pourrez toujours compter sur notre pugnacité républicaine et sur notre fidélité aux valeurs et aux idées que nous défendons depuis de nombreuses années.

C’est donc avec confiance et sympathie que nous vous souhaitons une heureuse année 2015, profitable à vos projets et ouverte à de nouveaux espoirs pour vous et pour notre ville.

Serge VINCENT, Christine URBES, Jean-Louis BOURDON, Nadia ZMIRLI, Michel CACCLIN, Ramata BA et Orhan TURAN

Photo: Marc Fourniquet

19:50 | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : voeux, 2015 | | |  Facebook

01/01/2014

Nos vœux pour 2014 : réaliser les vôtres

Dans quelques semaines s’achèvera une mandature pendant laquelle nous n’avons cessé de défendre les intérêts de tous les Déodatiens.

Constamment à vos côtés et à votre écoute, nous sommes restés à la fois combatifs et constructifs, sans concession mais toujours avec des propositions.

Certaines luttes furent âpres mais elles ont renforcé notre volonté d’œuvrer ensemble au bien commun. Ce travail de longue haleine, appuyé sur une solide expérience et une unité sans faille, porte déjà ses premiers fruits, car nos idées sont devenues incontournables dans le débat public.
Il y a encore quelques mois, nos propositions de baisser les impôts locaux, de diminuer le prix de l’eau et de créer une communauté d’agglomération de la Grande Déodatie étaient injustement rejetées.
Aujourd’hui, elles s’imposent avec la force de l’évidence et rencontrent enfin une unanimité méritée.

De grands défis se dressent devant nous, mais, avec votre soutien, nous sommes en capacité de les relever, pour faire de Saint-Dié une ville qui compte.


Nous vous présentons nos meilleurs vœux pour 2014, que cette nouvelle année donne aux Déodatiens espoir, confiance et foi en l’avenir.

élus photo.jpg

Les élus d’Union Pour Saint-Dié : Ramata BA, Francine WALTER, Jean-Louis BOURDON, Serge VINCENT, Catherine SAINT-DIZIER, Sébastien ROCHOTTE.

00:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : voeux, 2014, union pour saint-dié, ups, ups saint-dié | | |  Facebook

20/01/2012

Tribune du groupe Union Pour Saint-Dié (UPS) dans L'Echo des Vosges du 13/01/12

Nos vœux pour 2012 : Union et humanisme (2e partie)

L’être humain au centre d’une nouvelle démocratie


Toute personne, quels que soient sa situation, son âge, son état de santé, porte en elle, identiquement, intégralement, sa part d’humanité et a droit à un égal respect.
Nous plaçons l’Homme au centre de chaque question de société car il ne peut vivre hors d’elle ni sans elle. Nous sommes convaincus qu’en positionnant harmonieusement l’homme et son environnement au centre des préoccupations politiques, l’amélioration de la vie de la cité est possible.


La démocratie, c’est l’organisation politique qui fait confiance à la conscience et à la responsabilité des citoyens. Nous voulons donner à ceux-ci la liberté de juger et leur reconnaître le droit de comprendre et d’influencer, par leurs choix politiques, l’évolution de leur ville.

Ainsi, notre volonté est de replacer les Déodatiens au cœur de la politique municipale notamment grâce une démocratie semi-directe. Nous voulons instaurer une nouvelle façon de faire de la politique en offrant des espaces de participation et d'action à la portée de tous, en un mot en créant une démocratie plus vivante.


Il n’y a pas de démocratie sans pluralisme, sans respect des minorités. Ce pluralisme doit s’exercer en particulier dans l’information communale, en offrant à toutes les sensibilités présentes au conseil municipal, de véritables espaces d’expression.
Chacune et chacun ont également droit à la vérité. La propension des gouvernants à ne pas dire la vérité est toxique. Elle rompt le lien de confiance qui devrait relier les citoyens à ceux qui ont la charge de l’intérêt général.


Depuis trop longtemps, l’unique objectif de C. Pierret est la prolongation de son mandat. D’où une tendance néfaste à privilégier, avant l’élection, les promesses démagogiques plutôt que le débat sur les vrais enjeux, les difficultés, le réel. L’illusion d’un monde merveilleux plutôt que la vraie vie.

Pour notre part, notre respect sincère des Déodatiens nous engage à leur dire la vérité sur les défis à relever et les solutions possibles.

C’est sur ces principes que nous avons commencé à convaincre et rassembler. Refondée par cet élan, notre ville s’éloignera progressivement de la peur dans laquelle elle s’est enlisée et l’espoir d’un avenir meilleur pourra renaître.


Ramata BA, Catherine SAINT-DIZIER, Francine WALTER, Jean Louis BOURDON, Sébastien ROCHOTTE et Serge VINCENT

10:35 Publié dans Défense de la démocratie | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : union pour saint-dié, voeux | | |  Facebook

06/01/2012

Tribune du groupe Union Pour Saint-Dié (UPS) dans L'Echo des Vosges du 30/12/11

voeux UPS 2012-recto.jpgvoeux UPS 2012-verso.jpg

10:11 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 2012, voeux, équipe, ups, union pour saint-dié | | |  Facebook

22/01/2011

Article dans Vosges Matin (22/01/2011)

Voeux de l'opposition.jpg

(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

21/01/2011

Tribune commune des groupes UPS et DPSD dans L'Echo des Vosges du 14/01/2011

Damien Parmentier et Serge Vincent : une équipe, un projet, un espoir !

photo voeux 2011.jpg 

Les vœux nous offrent l’opportunité de faire le bilan de l’année passée. Malheureusement, ce que nous avions annoncé s'est réalisé.

Nous ne nous réjouissons pas de l'état de notre ville et de ses difficultés : des finances au plus bas, des hausses d’impôts insupportables, des services publics privatisés, une démocratie bafouée, un taux de chômage toujours aussi élevé, une insécurité grandissante, des écoles en péril.

Dans ce contexte, nous comprenons le découragement qui gagne beaucoup de Déodatiens. Nous n’avons pas besoin d'insister : ce tableau, tout le monde l'a sous les yeux !... Nous avons averti quand il fallait avertir, nous avons dénoncé quand il fallait dénoncer.

Mais, c'est à l’avenir que nous voulons penser car maintenant, nous avons un immense enjeu devant nous : il nous faut rendre l'espoir à notre ville, il nous faut rendre l'optimisme à des Déodatiens aujourd'hui désabusés. Il nous faut remplir cette mission d'espérance quand l'espérance a déserté.

Cet espoir, qui évitera à notre ville de s'enfoncer, se construit avec un projet crédible, humaniste et novateur.

Mais il y a des conditions impératives. Parmi celles-ci, il y a l’union. Pour notre part, nous sommes déterminés à rassembler. C’est pourquoi notre Union est le seul mouvement qui puisse vous défendre, avec courage, respect des libertés et vérité, et porter un réel espoir de changement.

Et si nous avons fait le choix de l’Union, c’est parce que nous ne supportons pas  la politique municipale actuelle qui consiste à opposer les communautés, les quartiers, les associations et les Déodatiens les uns aux autres.

Parce que vous avez fait le choix d’habiter notre ville, vous méritez une équipe nouvelle, démocratique et solide, qui soit une force de proposition attentive à tous, sans sectarisme ni esprit partisan.

Les Déodatiens ont découvert qu’il est possible de faire bouger les lignes. Ils se sont mis en marche pour le faire, avec une volonté claire et tranquille.

Bonne année 2011 à tous !

 

Ramata BA, Francine WALTER, Vincent BENOIT, Jean-Louis BOURDON, Serge VINCENT, Michel CACCLIN et Damien PARMENTIER

08:20 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voeux, union pour saint-dié, ups, demain pour saint-dié, dpsd | | |  Facebook

28/12/2010

Notre tribune dans le mensuel municipal (janvier 2011)

Nos voeux

A Saint-Dié, de nombreux voyants sont au rouge : emploi, insertion des jeunes, sécurité, impôts, finances, démocratie …
Nos craintes, formulées depuis plusieurs années, se révèlent malheureusement exactes. Loin d’être dupes des promesses et de la sur-communication de C. Pierret, nous avons eu raison de dénoncer des choix politiques qui nuisent à votre qualité de vie.


Pour répondre à vos attentes et éviter à notre ville de s'enfoncer dans la crise, nous nous fixons une mission de reconstruction fondée sur un projet crédible, humaniste et novateur.
Vous méritez une équipe nouvelle, démocratique et solide, qui soit une force de proposition attentive à tous, sans sectarisme ni esprit partisan.
Notre union est le seul mouvement qui puisse vous défendre, avec courage, liberté et vérité, et porter un réel espoir de changement.


D. Parmentier et V. Benoit s’associent à notre groupe pour vous présenter nos meilleurs voeux pour 2011.

Serge VINCENT, Francine WALTER, Jean-Louis BOURDON, et Ramata BA.

12:35 | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : voeux | | |  Facebook

27/12/2010

Joyeuses fêtes et meilleurs voeux

Voeux de UPS Montesquieu-1.jpg

01/01/2010

Meilleurs voeux

Voeux UPS 2010.jpg